15 février 2010 / 11:21 / dans 8 ans

LEAD 2 Nokia Siemens fournira l'essentiel du réseau Free Mobile

* NSN en négociations exclusives avec Iliad

* NSN fournira le coeur de réseau /Source proche du dossier

* Contrat d‘environ 200 mlns d‘euros /Presse

* Alcatel-Lucent bien positionné pour un contrat annexe, mais de taille très inférieure /Source proche du dossier

(Actualisé avec estimation du montant du contrat, dépenses prévues par Iliad, §5-6)

PARIS, 15 février (Reuters) - Nokia Siemens Networks (NSN) [NOKI.UL] a été sélectionné par Iliad (ILD.PA) pour fournir son réseau mobile 3G au quatrième opérateur Free Mobile, ont déclaré lundi les deux entreprises, confirmant être entrées en négociations exclusives.

L‘annonce a d‘abord été faite par le directeur général de NSN, Rajeev Suri, lors d‘une conférence de presse au Mobile World Congress à Barcelone.

Un porte-parole de l’équipementier télécoms a ajouté qu‘un accord préliminaire avait été signé en vue d‘une finalisation prochaine.

Une source proche du dossier a indiqué à Reuters que le contrat, dont les modalités financières n‘ont pas été dévoilées, concernait le coeur du réseau, qui représente traditionnellement la partie la plus importante en termes de valeur.

Des articles de presse ont fait état d‘un montant d‘environ 200 millions d‘euros pour ce contrat.

Iliad a indiqué qu‘il prévoyait de dépenser un milliard d‘euros ces prochaines années pour mettre sur pied son activité mobile, mais son enveloppe de dépenses risque d’être plus importante, ont fréquemment estimé des analystes.

L’équipementier télécoms français Alcatel-Lucent ALUA.PA serait sur les rangs pour fournir une autre partie du réseau, mais le montant en jeu serait beaucoup plus limité, a ajouté la source.

Iliad a obtenu la quatrième licence de téléphonie mobile de troisième génération (3G) française en décembre, pour un démarrage commercial qui interviendrait vraisemblablement en 2012.

Sa filiale Free Mobile doit d‘abord déployer un réseau couvrant 25% de la population, ouvrant la voie à un accord commercial d‘itinérance lui permettant ensuite d‘utiliser le réseau de l‘un de ses concurrents, France Télécom FTE.PA, SFR (VIV.PA) ou Bouygues Telecom (BOUY.PA).

Vers 1315, le titre Iliad progressait de 1,4% à 74,97 euros, tandis que celui d‘Alcatel-Lucent chutait de 2,87% à 1,961 euro.

L‘indice DJ Stoxx des télécoms .SXKP progressait quant à lui de 0,23%.

Marie Mawad et Leila Abboud, édité par Jean-Michel Bélot et Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below