Renault va renforcer les synergies avec Nissan

jeudi 11 février 2010 11h14
 

BOULOGNE-BILLANCOURT, Hauts-de-Seine, 11 février (Reuters) - Renault (RENA.PA: Cotation) compte sur un renforcement des synergies avec son partenaire japonais Nissan (7201.T: Cotation) pour faire face à un environnement de marché qui s'annonce toujours difficile.

Le constructeur français, qui détient 44% de Nissan, a souligné que les synergies générées par l'alliance avaient été un levier important en 2009 pour atteindre un free cash flow positif de 2.088 millions d'euros et réduire la dette du groupe, et qu'il comptait continuer sur cette voie en 2010.

Les synergies de coûts, d'investissements et de revenus entre les deux partenaires vont ainsi être élargies cette année: elles ont atteint 1,5 milliard d'euros en 2009 et le nouveau plan annoncé jeudi par Renault vise un milliard d'euros de synergies supplémentaires pour les deux entreprises en 2010.

Depuis la création de l'alliance en 1999, Renault et Nissan ont conservé chacun leur indépendance mais mis en commun un nombre croissant de tâches et de projets.

"Les synergies permettent à chaque entreprise de faire plus avec moins", a résumé le PDG de Renault et de Nissan, Carlos Ghosn, au cours d'une conférence de presse, en citant l'exemple du programme de véhicule électrique et la mise en commun de moteurs.

Les nouvelles synergies évoquées concernent les achats, la logistique, le support et la Recherche & Développement. Les deux groupes comptent aussi mettre en commun davantage de composants, comme dans l'exemple de la Nissan Micra et de la Renault Clio 3.

(Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez)