February 10, 2010 / 6:11 PM / in 7 years

LEAD 1 Sprint - Le titre chute après un CA du T4 pire que prévu

4 MINUTES DE LECTURE

* Perte par action ajustée T4 de $0,23 (consensus : -$0,19) * C.A. T4 de $7,87 mds (consensus: $8,03 mds) * Le titre perd plus de 10%

NEW YORK, 10 février (Reuters) - Sprint Nextel (S.N), troisième opérateur mobile américain, a fait état mercredi d'un recul plus marqué que prévu de son chiffre d'affaires au quatrième trimestre en raison de la concurrence tarifaire.

Cette annonce faisait chuter le titre de quelque 9% vers la mi-séance à Wall Street, malgré la publication de pertes d'abonnés moins importantes que prévu.

A 18h07 GMT, l'action Sprint Nextel cédait 10,14% à 3,28 dollars alors que le S&P 500 .SPX reculait de 0,07%.

L'opérateur a enregistré au quatrième trimestre une perte de 980 millions de dollars (713 millions d'euros), ou 34 cents par action, à comparer à une perte de 1,6 milliard de dollars (57 cents par titre) un an plus tôt.

Ajustée d'une charge fiscale de 306 millions de dollars, la perte par action ressort à 0,23 dollar, là où les analystes attendaient une perte de 0,19 dollar, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d'affaires a reculé de 8,43 milliards à 7,87 milliards de dollars alors que les analystes interrogés par Thomson Reuters I/B/E/S anticipaient 8,03 milliards de dollars.

Des analystes ont souligné que Sprint Nextel n'avait pas disposé ces derniers mois d'un modèle porteur, alors que les performances commerciales de Verizon Wireless (V.N) ont été tirées par le Droid de Motorola et celles d'AT&T (T.N) par l'iPhone d'Apple.

Sur la période octobre-décembre, Sprint a perdu 504.000 abonnés là où les analystes interrogés par Reuters s'attendaient à 668.000 abonnés de moins.

Sprint a assuré qu'il s'attendait à perdre moins d'abonnés en 2010 qu'en 2009, sans pour autant dire à quel moment il prévoyait de renouer avec la croissance d'abonnés.

D'après les analystes, la marge opérationnelle ajustée des activités mobiles est ressortie à 18,2% sur la période, contre 21,6% il y a un an et, surtout, contre 45% pour Verizon Wireless ou encore un peu moins de 39% pour AT&T.

Dan Hesse, directeur général de Sprint Nextel, a reconnu que la concurrence de ces deux groupes était de plus en plus rude.

"La concurrence devient de plus en plus difficile, c'est évident, surtout en matière de prix", a-t-il déclaré, en ajoutant qu'une phase de consolidation ferait du bien au secteur.

Dan Hesse s'est toutefois abstenu du moindre commentaire au sujet de Leap Wireless International LEAP.O, qui a mandaté des banques en vue d'une éventuelle mise en vente.

Sinead Carew, version française Alexandre Boksenbaum-Granier et Benoît Van Overstraeten, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below