11 février 2010 / 08:56 / il y a 8 ans

LEAD 1 Lagardère-Tendances rassurantes au T4, objectif confirmé

* CA E7.892 mlns en 2009 (-4,0% en données comparables)

* Amélioration au T4 notamment dans la presse magazine en France et les ventes de détail dans les aéroports

* Confirme viser un Resop proche d'une fourchette de 0 à -5% hors Lagardère Active en 2009

par Cyril Altmeyer

PARIS, 11 février (Reuters) - Lagardère (LAGA.PA)a annoncé jeudi avoir constaté au quatrième trimestre une légère amélioration du marché publicitaire et de ses ventes de détail dans les aéroports et a confirmé sa prévision de résultat opérationnel courant (Resop) en 2009.

Le groupe de médias, dont la hausse des ventes dans l'édition a ralenti en fin d'année en raison de comparatifs moins favorables et qui a pâti de conditions de marché plus difficiles dans les sports, a accusé un recul de 4,0% de son chiffre d'affaires annuel à données comparables à 7.892 millions d'euros.

Le groupe, qui publiera ses résultats annuels le 10 mars, a confirmé viser une variation du Resop annuel de trois des quatre principales divisions proche d'une fourchette de 0 à -5%. Pour Lagardère Active, le pôle audiovisuel et presse, le manque de visibilité sur l'évolution du marché publicitaire a empêché le groupe de formuler une prévision.

L'action s'octroie 1,2% à 27,877 euros à 9h50, surperformant l'indice européen des médias .SXMP (+0,57%).

Richard Jones, analyste chez Goldman Sachs, juge le chiffre d'affaires conforme à ses attentes et estime dans une note que les tendances des recettes publicitaires en janvier devraient être encourageantes, conduisant à une croissance de 2% sur 2010.

Lagardère Active, pénalisé en 2009 par une chute de 24% de ses recettes publicitaires, a noté un retour des annonceurs en fin d'année, en particulier dans la presse magazine en France qui a limité son recul à 5% au quatrième trimestre.

Le pôle audiovisuel et presse, dont les mesures d'économies devraient avoir un impact légèrement supérieur aux 90 millions d'euros visés, a accusé de loin le plus fort recul des ventes du groupe en 2009, en baisse de 16,6% à données comparables.

LE PÔLE ÉDITION DÉPASSE LES ATTENTES DU GROUPE

A l'inverse, le pôle édition a enregistré une performance meilleure que prévu par Lagardère sur l'année à la faveur du succès de la saga de vampires "Twilight" de Stephenie Meyer, affichant une hausse de 6,5% de ses ventes, la seule parmi les divisions du groupe.

Lagardère est le numéro deux mondial de l'édition de livres derrière Pearson (PSON.L) et le numéro un mondial des magazines grand public, avec notamment Elle et Paris Match.

"Les tendances constatées sur le chiffre d'affaires devraient rassurer et justifier notre conviction selon laquelle l'investissement dans de nouveaux auteurs garantit une meilleure rentabilité qu'attendu en 2010", écrit Alastair Reid, chez UBS.

Lagardère Services, la première division du groupe en termes de chiffre d'affaires, a vu ses ventes baisser de 2,3% à données comparables l'an dernier, mais a profité du redressement de ses activités de détail, en hausse de 3,6% sur le seul mois de décembre.

Dans Lagardère Sports, la plus petite et la plus récente des divisions, le groupe a patî d'un chiffre d'affaires moins important qu'escompté dans le sponsoring et d'un durcissement des conditions de marché en Europe sur les droits médias. Le chiffre d'affaires a chuté de 10,1% sur l'exercice.

Edité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below