10 février 2010 / 13:41 / dans 8 ans

CORR France Télécom - Orange adapte ses prix à la concurrence

Aux 5e et 6e paragraphes, bien lire que l‘offre à 19,90 euros par mois constitue la seule nouveauté tarifaire.

Voici une version corrigée de notre dépêche, qui comporte un nouveau titre et qui tient compte de cette précision apportée par le groupe.

* Des “petits prix” dans le mobile avant l‘arrivée d‘un quatrième opérateur

* Une offre à 19,90 euros dans la téléphonie fixe

* Le maintien des parts de marché privilégié au détriment de l‘ARPU, disent des analystes

PARIS, 10 février (Reuters) - France Télécom FTE.PA a annoncé mercredi de nouvelles offres à bas prix de téléphonie fixe et mobile, s‘alignant ainsi sur les tarifs moins chers de ses concurrents français.

Le lancement de ces offres commerciales de téléphonie fixe et mobile, dites “à petits prix” par l‘opérateur télécoms, survient alors qu‘Orange a enregistré une baisse du niveau de ses recrutements d‘abonnés au cours des derniers mois.

Le groupe répond également à une concurrence plus forte dans la téléphonie fixe, Bouygues Télécom (BOUY.PA) ayant fait son entrée sur ce segment en mai dernier grâce au lancement d‘une offre “quadruple play” - télévision, téléphonie fixe, internet et téléphonie mobile - à partir de 44,80 euros par mois.

Dans le segment mobile, l‘arrivée du quatrième opérateur Free Mobile (Iliad) (ILD.PA) sur le marché français, vraisemblablement à partir de 2012, intensifiera également la concurrence.

Orange va commercialiser à compter du 11 février 2010 une offre de téléphonie fixe d‘entrée de gamme à 19,90 euros. Le premier opérateur français s‘aligne ainsi sur les offres à ce niveau de prix récemment annoncées par Iliad et par le câblo-opérateur Numéricable (voir [ID:nGEE5B01L9] et [ID:nLN522809]).

“Ces réductions de prix vont leur permettre d‘améliorer leurs parts de marché mais ça se fera au détriment de l‘ARPU (revenu moyen par abonné)”, a commenté un analyste.

France Télécom a pâti ces derniers mois d‘une dégradation du niveau de ses recrutements de nouveaux abonnés dans le fixe, à la faveur de bons recrutements, surtout chez SFR (Vivendi) (VIV.PA).

Au troisième trimestre, Orange a fait état de 124.000 nouveaux abonnnés ADSL, représentant une part de marché d‘environ 28,5% des conquêtes, contre 32% pour SFR et 28,4% pour Free, selon les données de ces sociétés.

Dans le mobile, France Télécom a d‘ores et déjà indiqué qu‘il préparait l‘arrivé du quatrième opérateur Free Mobile en s‘appuyant sur des alliances avec des opérateurs sans réseau (MVNO) et sur une segmentation plus poussée de sa clientèle (plus de détails: [ID:nLT305491]).

Marie Mawad et Leila Abboud, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below