9 février 2010 / 10:15 / dans 8 ans

LEAD 1 UBS renoue avec les profits au T4, les sorties augmentent

* Bénéfice net supérieur aux attentes au T4

* Pas de dividende au titre de 2009

* L‘action en nette baisse

par Pascal Schmuck

ZURICH, 9 février (Reuters) - UBS UBSN.VX a renoué avec les profits au quatrième trimestre 2009, surtout marqué par une accélération des sorties de fonds.

L‘hémorragie a dépassé les 56 milliards de francs (38,15 milliards d‘euros) au quatrième trimestre, contre 37 milliards au troisième, a indiqué mardi UBS dans un communiqué.

Pour la seule activité “gestion de patrimoine et banque suisse”, elle a atteint un pic à 33,2 milliards de francs, soit deux fois plus qu‘au trimestre précédent.

Les sorties ont atteint 12 milliards de francs aux Etats-Unis, contre 9,9 milliards précédemment, et 11 milliards dans la gestion d‘actifs, après 10 milliards.

Les analystes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur des sorties nettes de 14 milliards dans la “gestion de patrimoine et banque suisse”, et de 5 milliards aux Etats-Unis comme dans la gestion d‘actifs.

L‘amnistie fiscale proposée en Italie a poussé les clients transalpins d‘UBS à rapatrier 8,5 milliards de francs. Le directeur financier John Cryan a reconnu lors d‘une conférence de presse téléphonique que ces retraits avaient également provoqué une érosion des marges.

La deuxième banque suisse table encore, pour un avenir proche, sur des sorties d‘argent frais et une certaine pression sur les marges. Ce point ne manque pas d‘inquiéter Mathias Büeler chez Kepler Capital Markets, qui ne voit pas de fin à cette “tendance négative”.

“Cette question va obséder les marchés”, prédit Dirk Becker, également chez Kepler Capital Markets. “UBS a fait mieux que prévu, mais c‘est surtout dû à des points non opérationnels.”

L‘action d‘UBS se repliait de 1,13% à 14,00 francs à 10h00 GMT, pendant que l‘indice européen des banques .SX7P gagnait 1,8%.

BÉNÉFICE ET EFFETS UNIQUES

UBS a fait état au quatrième trimestre d‘un bénéfice net de 1,2 milliard de francs, contre une perte révisée à 9,56 milliards pour la même période de l‘exercice précédent.

Les analystes intérrogés par Reuters attendaient en moyenne un résultat positif de 326 millions mais la période sous revue a enregistré de nombreux effets uniques qui distordent la lecture.

La banque a bénéficié d‘un crédit d‘impôt de 480 millions imputable à la réévaluation d‘actifs d‘impôt différé, principalement aux Etats-Unis. En outre, les coûts sur crédit propre ont reculé.

Dans une lettre aux actionnaires, le directeur général Oswald Grübel et le président Kaspar Villiger évoquent également une baisse des charges liées à la rémunération variable, dont une grande part sera réglée en liquide.

La banque d‘investissement, qui avait provoqué la chute d‘UBS lors des trimestres précédents, a également enregistré un bénéfice avant impôts de 297 millions de francs, après une perte de 1,37 milliard. UBS s‘attend à ce que la performance s‘améliore en 2010.

Toutefois, la division a transféré des revenus négatifs à la division Corporate Center qui a vu sa perte s‘aggraver à 956 millions, contre 255 millions au trimestre précédent.

HAUSSE DU RATIO TIER 1

Sur l‘ensemble de l‘exercice 2009, UBS a réduit sa perte à 2,74 milliards de francs après un passif alourdi à 21,29 milliards en 2008. Elle proposera à ses actionnaires de renoncer une nouvelle fois au versement d‘un dividende.

Parmi les facteurs négatifs, UBS mentionne des pertes pour propre crédit à hauteur de deux milliards et des coûts de restructuration pour 0,8 milliard. La vente d‘UBS Pactual au Brésil s‘est soldée par un manque à gagner de 1,4 milliard.

Au terme de 2009, le ratio Tier 1 a progressé à 15,4% après 11,0% un an plus tôt.

Les effectifs ont fondu de 16% pour être ramenée à 65.233 collaborateurs et la banque compte passer à 65.000 en 2010.

Toujours dans sa lettre aux actionnaires, UBS souligne que le fisc américain a retiré sa plainte concernant tous les comptes autres que les 4.450 comptes concernés par l‘accord conclu avec la Suisse.

Pascal Schmuck, édition Silke Koltrowitz

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below