9 février 2010 / 09:15 / il y a 8 ans

LEAD 1 Bourse-Prises de profits sur Unibail après les résultats

* Képler abaisse sa recommadation d'achat à "alléger"

* Les résultats et perspectives ne justifient pas la prime

* Le titre perd 4%

PARIS, 9 février (Reuters) - Le groupe foncier Unibail-Rodamco UNBP.PA perd environ 4% mardi en Bourse de Paris, victime de prises de profits après la publication la veille de résultats sans surprise et de perspectives prudentes pour l'année 2010. (voir [ID:nLDE61722G])

Vers 10h10, le titre recule de 4,06% à 147,85 euros alors que l'indice CAC 40 prend 0,05% et l'indice FTSE Epra Nareit .FTEPRA des valeurs immobilières en Europe recule de 0,5%. Le résultat net récurrent 2009 publié par le groupe n'est pas très éloigné des attentes des analystes et conforme à ses objectifs. En revanche, l'objectif de croissance 2010 a déçu.

"Le point négatif a été le très faible objectif pour 2010, de 0% à +2% du BPA récurrent, alors que nous attendions de 6%", écrit la Société générale dans une note obtenue sur le marché. "De plus, la direction n'a donné aucun objectif à moyen terme."

Des analystes notent en outre que ces résultats ne justifient pas la prime de 20% à laquelle le titre s'échange par rapport à l'actif net réévalué (ANR) 2009 du groupe, incitant certains investisseurs à prendre des bénéfices sur la valeur.

"Les résultats sont tout à fait bien... mais pas suffisants pour justifier le prix actuel", commente Samuel Henry-Diesbach, chez Kepler Capital Markets.

L'analyste a abaissé sa recommandation à "alléger" contre "achat" avec un objectif de cours de 162,10 euros, notant que, parmi ses concurrents, Klépierre (LOIM.PA) se traite avec une décote de 2,9% et Mercialys (MERY.PA) avec une prime de 1%.

Exane BNP Paribas estime qu'Unibail-Rodamco a atteint son objectif de BPA récurrent 2009 grâce à des éléments fiscaux et que le résultat opérationnel du groupe est légèrement décevant.

Selon le broker, le titre a désormais un potentiel de hausse limité à court terme, tout en conservant une capacité de création de valeur importante à moyen terme.

"Nous pensons que ces résultats confirment la résilience du modèle d'Unibail-Rodamco et qu'avec leurs fortes capacités de gestion, les dirigeants sauront créer de la valeur à long terme", écrivent les analystes d'Exane dans une note obtenue sur le marché.

"A court terme cependant, nous voyons peu de catalyseur à la hausse, maintenant que l'acquisition de Simon Ivanhoé a été annoncée et que la valorisation du titre n'est plus convaincante par rapport à ses pairs." [ID:nLDE61416A]

Juliette Rouillon, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below