SYNTHESE Auto-Faurecia et Nissan confirment les doutes pour 2010

mardi 9 février 2010 14h26
 

* Les résultats portent la marque des primes à la casse

* La fin progressive des aides fait craindre pour le S2

(Actualisé avec un commentaire de Nissan)

par Helen Massy-Beresford

PARIS, 9 février (Reuters) - Faurecia et Nissan ont poursuivi mardi le bal des résultats dans l'automobile en confirmant que si l'amélioration enregistrée fin 2009 grâce aux primes à la casse devrait se poursuivre au premier semestre, les doutes demeurent sur la deuxième partie de 2010 avec la disparition programmée des aides à l'achat.

S'il compte renouer avec les bénéfices cette année grâce à une hausse de 4% de son chiffre d'affaires et à de nouvelles mesures d'économies, Faurecia (EPED.PA: Cotation) a prévenu qu'il n'avait pas de visibilité pour l'activité du second semestre et qu'une rechute de 12%, notamment en Europe, était possible. (voir [ID:nLDE6172AM])

Nissan (7201.T: Cotation) a de son côté renoué avec les bénéfices sur le trimestre à décembre et relevé à nouveau son objectif pour l'exercice qui s'achève fin mars. Le japonais a toutefois prévenu que la récente reprise de la demande à l'origine de la hausse des ventes sur "presque tous les marchés" pourrait être largement imputable aux primes à la casse et autres plans de soutien à l'économie, et donc ne pas se confirmer. [ID:nLDE6180CZ]

Grâce aux différentes aides publiques mises en place, les ventes européennes en volume se sont contractées de 1,6% seulement en 2009 alors que l'année s'annonçait très mal. La crise violente qui a frappé le secteur à partir du second semestre 2008 a contraint deux géants américains, General Motors et Chrysler, à déposer leur bilan et les gouvernements à travers le monde à voler à la rescousse des constructeurs et des équipementiers.   Suite...