Yachts/Rodriguez - Le plan de sauvegarde examiné à la fin mars

lundi 8 février 2010 19h49
 

PARIS, 8 février (Reuters) - Rodriguez Group (RDGP.PA: Cotation), mis en procédure de sauvegarde au printemps dernier, a annoncé lundi une chute de ses ventes au 3e trimestre 2008-2009 et précisé poursuivre les négociations avec ses banques créancières sur la restructuration de sa dette.

La société, très durement touchée par la crise, avait demandé, en septembre 2009, une prolongation de la procédure de sauvegarde qui lui permet de poursuivre son activité tout en reportant l'exigibilité de ses dettes.

Elle précise dans un communiqué avoir pour objectif de "finaliser un accord permettant une restructuration significative de la dette". Elle ajoute que son plan de sauvegarde sera examiné par le Tribunal de Commerce de Cannes à la fin mars 2010.

Les ventes du concepteur et maître d'oeuvre de yachts de luxe ont totalisé 21,1 millions d'euros au troisème trimestre 2008-2009, contre 87,5 millions un an plus tôt. Sur neuf mois, elles ressortent à 70,3 milions, en baisse de 73,4% par rapport à l'exercice précédent.

Les comptes annuels de l'exercice clos le 30 Septembre 2009, qui devraient faire apparaître une perte, seront arrêtés après l'homologation du plan de sauvegarde et seront soumis à l'approbation des actionnaires.

La société précise "mettre à profit la deuxième période d'observation, qui s'achèvera le 7 avril, pour finaliser les restructurations entreprises depuis l'ouverture de sa procédure de sauvegarde et consolider les bases de son redressement".

Le groupe indique ainsi qu'il aura réduit ses charges indirectes et ses coûts de structure de plus de 50% à partir de l'exercice 2010/2011.

L'objectif de génération de trésorerie demeure prioritaire et la dynamique commerciale concentrée sur les bateaux en stock, neufs et d'occasion, ajoute Rodriguez.

Les reprises de bateaux d'occasion sont devenues exceptionnelles et la fabrication de nouveaux yachts n'intervient qu'en cas de prévente.

La cotation du titre, suspendue depuis avril 2009, devrait reprendre à compter de la date d'homologation du plan de sauvegarde.

(Pascale Denis, édité par Wilfrid Exbrayat)