LEAD 2 Dexia-2010 sera plus difficile que 2009, prévient son DG

dimanche 7 février 2010 16h59
 

* Moins de profits provenant de la transformation des financements en 2010 * La banque de détail représentera 60% des revenus de Dexia en 2014

(Actualisée déclarations de Mariani)

PARIS, 7 février (Reuters) - L'année 2010 sera plus difficile que 2009 pour la banque franco-belge Dexia (DEXI.BR: Cotation) du fait de l'accélération de la mise en oeuvre de son plan de restructuration qui a obtenu le feu vert avec Bruxelles, a indiqué dimanche l'administrateur délégué du groupe.

Dans le cadre de sa restructuration, Dexia prévoit de corriger les déséquilibres dans ses financements en limitant la transformation d'emprunts à court terme sur les marchés en financements à long terme pour ses clients, une politique à l'origine de ses difficultés.

"2010 sera une année plus difficile que 2009. Le fait qu'on ait réduit très fortement nos besoins de financement à court terme pèse sur la profitabilité sans qu'on ait encore le plein effet des mesures de réduction de nos portefeuilles", a expliqué Pierre Mariani lors d'un point presse.

"Nous aurons assaini plus que prévu notre funding (financement)", a-t-il ajouté.

L'administrateur délégué de Dexia a également souligné qu'au quatrième trimestre, l'activité courante de la banque avait été "très bonne, dans la lignée ce qu'elle était".

Sous le coup d'une enquête de la Commission européenne pour avoir reçu des aides publiques pendant la crise, Dexia a annoncé vendredi soir avoir trouvé un accord de principe avec l'exécutif communautaire qui se traduira par une réduction de 35% de la taille de son bilan d'ici 2014 (Plus de détails [ID:nLDE5BJ0AO]).   Suite...