5 février 2010 / 08:10 / il y a 8 ans

LEAD 2 British Airways-Bénéfice inattendu au T3, coûts rognés

* Bénéfice d'exploitation de £25 mlns au T3

* Déficitaire sur 9 mois

* Trafic passagers -7% en janvier

* Coûts d'exploitation réduits de 10,5% au T3

par Rhys Jones

LONDRES, 5 février (Reuters) - British Airways BAY.L a publié vendredi un bénéfice d'exploitation inattendu au titre de son troisième trimestre, conséquence entre autres d'une sensible réduction des charges.

Mais la compagnie aérienne britannique affirme qu'elle reste dans une position pire que l'an passé même si elle tente de s'adapter aux réalités de la récession mondiale.

Le bénéfice d'exploitation est de 25 millions de livres (28,7 millions d'euros) sur les trois mois à fin décembre. Les analystes anticipaient une perte d'exploitation trimestrielle de 90 à 100 millions de livres.

"C'est une heureuse surprise et un retournement remarquable", commente Nick Cunningham, analyste d'Evolution.

Les charges de carburants et de personnel ont diminué de 22% et 10,2% respectivement.

"Ces résultats attestent de l'impact de changements permanents sur les coûts à travers la société", déclare le directeur général Willie Walsh, dans un communiqué.

"Ces changements, auxquels il faut ajouter les réductions de capacités et les réductions de dépenses externes, font que les charges d'exploitation sont en recul de 10,5% et montrent que nous nous sommes rapidement adaptés aux nouvelles réalités créées par la récession mondiale."

Sur une période de neuf mois, BA accuse une perte d'exploitation de 86 millions de livres, à comparer à un bénéfice de 89 millions un an auparavant. Le chiffre d'affaires a diminué de 12,9% à 6,14 milliards de livres.

Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S donne une perte avant impôt de 627,76 millions de livres pour l'exercice.

"BA a dit que la hausse du bénéfice d'exploitation au quatrième trimestre serait sans doute similaire à celle du troisième trimestre, soit 76 millions de livres d'une année sur l'autre... mais l'accent reste mis sur les coûts", observe Jonathan Wober, analyste de la Société Générale.

L'action BA, qui gagnait plus de 2% en début de séance, perdait 1,9% à 207,2 pence vers 12h10 GMT.

DEVANT LES TRIBUNAUX

Air France-KLM (AIRF.PA) a signalé récemment une stabilisation des conditions d'activité mais le directeur financier de Deutsche Lufthansa (LHAG.DE) déclarait en janvier que certaines estimations des analystes pour 2010 étaient trop hautes.

L'Association internationale du transport aérien (Iata) a fait savoir la semaine dernière que l'année 2010 serait difficile pour le secteur du transport aérien

BA a précisé que son rendement, soit le revenu généré par passager et par kilomètre, avait diminué de 8,8% au troisième trimestre, alors qu'il était en hausse de 11,9% sur le trimestre comparable un an auparavant.

La compagnie aérienne précise qu'elle a transporté 7% de passagers en moins en janvier en glissement annuel. En classe affaires, le nombre de passagers a diminué de 2,1%, tandis que la baisse a été de 7,9% en classe économique.

"La classe affaires va mieux que le trafic en général, ce qui montre une amélioration continue dans le voyage d'affaires mais la récession intérieure persiste et le chômage est élevé, donc l'économie n'est pas revenue au mieux", dit Nick Cunningham, d'Evolution.

Par ailleurs, British Airways, qui a dit que son accord de fusion avec Iberia serait finalisé d'ici la fin de l'année, a ajouté qu'il avait bon espoir de recevoir l'aval des autorités compétentes concernant son alliance transatlantique projetée avec Iberia et American Airlines.

Willie Walsh a également déclaré que la compagnie s'attelait à résoudre la question du déficit de 3,7 milliards de livres de son programme de retraites et étudiait "toute une série de changements" pour les futures prestations.

BA est actuellement en conflit avec les syndicats qui veulent la suppression des changements apportés aux contrats de travail des personnels de bord. La question sera réglée par les tribunaux, qui devaient rendre une décision dans la journée.

Version française Wilfrid Exbrayat, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below