February 5, 2010 / 7:50 AM / in 7 years

Julius Baer dévoile des chiffres 2009 sans surprises

4 MINUTES DE LECTURE

ZURICH, 5 février (Reuters) - Julius Baer BAER.VX a dévoilé vendredi des chiffres conformes, voire supérieurs aux attentes, mais sans véritable surprise pour les investisseurs.

Le bénéfice net a progressé de 7,2% à 473 millions de francs (322 millions d'euros) en 2009, contre 441,4 millions l'année précédente, précise l'établissement zurichois dans un communiqué de résultats.

L'afflux net de nouveaux capitaux a atteint 5,1 milliards de francs contre 17 milliards un an plus tôt.

Les sorties dues à l'amnistie fiscale italienne et le retrait progressif des activités aux Etats-Unis ont laissé des traces, reconnaît Julius Baer et rappelle que l'exercice écoulé a vu la scission de l'établissement entre ses activités de banque privée, qui ont gardé le nom d'origine, et la gestion d'actifs qui a été regroupée sous la marque GAM GAHM.VX.

Les actifs sous gestion se sont étoffés de 19% à 153,6 milliards, contre 129 milliards un an plus tôt. Les avoirs de la clientèle ont progressé de 25% à 241 milliards.

Le ratio BRI de niveau 1 a bondi à 24,2% contre 14,8% un an plus tôt. En revanche, le rendement des fonds propres (ROE) s'est réduit à 17,4% après 19,6%. Le coefficient d'exploitation s'est amélioré à 63,1% après 65,3%.

Le conseil d'administration proposera le versement d'un dividende de 0,40 franc au titre de l'exercice écoulé après 0,50 francs précédemment. C'est la conséquence de la scission des activités avec GAM, a expliqué le directeur des finances Dieter A. Enkelmann.

Les analystes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur un bénéfice net de 461 millions de francs et des afflux nets de 5,5 milliards. Les actifs étaient attendus à 151 milliards de francs.

"Julius Baer est bien positionné pour faire face à ce que nous percevons comme un profond bouleversement de l'environnement dans lequel évolue notre industrie", a expliqué le directeur général Boris F. J. Collardi, cité dans le communiqué.

Les priorités demeurent de poursuivre la croissance et de profiter des opportunités potentielles sur les marchés, a-t-il ajouté.

Le groupe compte ainsi augmenter ses effectifs de conseillers à la clientèle, après en avoir engagé 48 lors de l'année écoulée. Un nombre comparable pourrait être embauché lors des années à venir.

Interrogé sur les données volées que le gouvernement allemand songe à acquérir, le directeur général a précisé lors d'une conférence de presse téléphonique qu'il n'y avait pas d'indication qu'elles provenaient de Julius Baer.

"Les chiffres sont en ordre, mais ils manquent de surprises positives", selon les analystes de la banque Wegelin dans leur fax du matin. Ils déplorent également le faible rendement du dividende par rapport à la concurrence.

Lors des échanges d'avant-bourse, l'action de Julius Baer grimpe de 0,27%.

Pascal Schmuck, édition Silke Koltrowitz

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below