4 février 2010 / 08:00 / dans 8 ans

LEAD 2 Shell-Le profit chute de 75% avec le raffinage et le gaz

* Bénéfice ajusté $2,77 mds au T4 contre 2,87 mds attendu

* La production de gaz et de pétrole en baisse de 2,4%

* Prévoit $1 md de réductions de coûts en 2010

* D‘autres raffineries pourraient être fermées ou vendues

* Le titre perd plus de 2%

(Actualisé avec précisions, réaction d‘analyste, cours de Bourse)

LONDRES, 4 février (Reuters) - Royal Dutch Shell (RDSa.L) a fait état jeudi d‘une chute de 75% de son bénéfice au quatrième trimestre à 1,18 milliard de dollars (850 millions d‘euros), pénalisé par sa forte présence dans les secteurs en difficulté du gaz naturel et du raffinage et par le recul de sa production.

Les cours du pétrole ont rebondi sur la période mais les prix du gaz sont restés très inférieurs à leur niveau du quatrième trimestre 2008. Le groupe a par ailleurs vu sa marge dans le secteur de la raffinerie tomber à un niveau sans précédent depuis près de 15 ans.

Le deuxième groupe pétrolier européen en termes de capitalisation boursière a fait état d‘un bénéfice ajusté de 2,77 milliards de dollars alors que les dix économistes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur 2,87 milliards.

La production de gaz et de pétrole du groupe anglo-néerlandais a reculé de 2,4% par rapport à la période correspondante de 2008, à 3,3 millions de barils équivalents pétrole par jour.

La division raffinage a enregistré une perte de 1,76 milliard de dollars. Le directeur général du groupe, Peter Voser, a indiqué qu‘il envisageait de vendre ou de fermer 15% du portefeuille de Shell dans le raffinage, alors qu‘il avait déjà annoncé le mois dernier un projet de fermeture du site de Montréal.

“Ces résultats confirment les tendances très négatives qui affectent les activités en aval”, commente Colin Smith, analyste pétrole à Icap.

En milieu de matinée, le titre cédait 2,2% à 1.736 pence à la Bourse de Londres.

Les résultats de Shell sont à comparer à la baisse de 23% du bénéfice net trimestriel du numéro un occidental du secteur par la capitalisation boursière, Exxon Mobil (XOM.N).(Plus de détails [ID:nLDE6101HN]

Chevron (CVX.N), deuxième groupe pétrolier des Etats-Unis, a vu son bénéfice reculer de 37%. [ID:nLDE60S1JT]

A contrario, le britannique BP (BP.L) a fait état d‘une hausse de 33% de ses profits, grâce à sa moindre dépendance au gaz et au raffinage.[ID:nLDE6101YV]

Le français Total (TOTF.PA) publiera ses résultats annuels le 11 février.

Tom Bergin, version française Gwénaelle Barzic, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below