3 février 2010 / 17:14 / il y a 8 ans

CORRECTION Lazard dans le rouge au T4 après des exceptionnels

(Au 4e paragraphe, bien lire que le résultat hors charges de rémunération exceptionnelles est une perte (et non un bénéfice) de 46 cents par action.)

NEW YORK, 3 février (Reuters) - Lazard (LAZ.N) a publié mercredi une perte au titre du quatrième trimestre, conséquence des charges de rémunérations exceptionnelles liées entre autres au décès de son directeur général, Bruce Wasserstein.

La disparition, en octobre, de cette légende de Wall Street et la modification de la politique de rémunération de la banque ont eu pour conséquence comptable 147 millions de dollars de charges exceptionnelles.

Le trimestre se solde ainsi par une perte nette de 142,3 millions de dollars, soit 1,64 dollar par action.

En excluant les dépenses de rémunérations exceptionnelles, l'établissement affiche une perte de 46 cents par action alors que les analystes financiers anticipaient un bénéfice de 50 cents selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d'affaires, lui, a progressé de 27% à 517 millions de dollars.

A Wall Street, l'action Lazard cédait 3,6% à 39,52 dollars à la mi-séance.

Les revenus de conseil financier, qui regroupent les activités de restructurations, de marchés de capitaux et de fusions-acquisitions (M&A), affichent une croissance de 24% à 313,6 millions. Les seuls revenus de M&A ont toutefois diminué de 12%.

Le directeur financier de Lazard, Mike Castellano, a déclaré que le climat des affaires semblait favoriser les activités stratégiques de la banque (restructurations et gestion d'actifs), tandis que les M&A montraient des signes de rebond.

"Nous avons tous le sentiment que 2010 s'annonce beaucoup mieux que 2009 ne s'annonçait l'an dernier à cette époque", a-t-il ajouté.

Les charges de rémunérations de la banque ont pratiquement triplé au quatrième trimestre à 615,5 millions de dollars contre 221,9 millions un an plus tôt.

Lazard a modifié la structure de ses rémunérations pour augmenter la part du numéraire et des paiements en titres différés pour renoncer aux paiements en numéraire différés.

Le décès de Bruce Wasserstein a parallèlement occasionné 86,5 millions de dollars de dépenses liées à des rémunérations en actions antérieures.

Mike Castellano a précisé que le groupe réduisait ses effectifs pour les ramener à un niveau proche de celui de 2006.

Bruce Wasserstein a été remplacé à la direction générale par Kenneth Jacobs, un ancien du groupe, et la direction n'a été que peu remaniée.

Felix Rohatyn, qui a passé 50 ans chez Lazard (et a été plusieurs années ambassadeur des Etats-Unis en France), a toutefois repris cette semaine des fonctions au sein de l'établissement comme conseiller spécial de Kenneth Jacobs.

Steve Eder, version française Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below