2 février 2010 / 20:35 / il y a 8 ans

LEAD 1 USA/Auto - Ford et GM profitent des déboires de Toyota

* Bond de 24% des ventes de Ford en janvier * GM voit ses ventes progresser de 14% * Toyota accuse une baisse de 8,7%

DETROIT, 2 février (Reuters) - Ford (F.N) et General Motors [GM.UL] ont tous deux enregistré une hausse sensible de leurs ventes de véhicules neufs en janvier alors que Toyota (7203.T), subissant le contre-coup du rappel de millions de véhicules, a vu les siennes reculer de près de 9%.

Nissan (7201.T) a apparemment également profité des déboires de son grand concurrent japonais puisqu‘il a fait état mardi de ventes en hausse de 16% pour le mois dernier.

En revanche, Honda (7267.T), qui met un point d‘honneur à ne pas essayer d‘attirer des clients de Toyota, a subi une baisse de 5% de ses ventes et Chrysler, le plus petit des “Big Three” de Detroit, a accusé un recul de 8%.

Le mois dernier, Toyota a commencé à rappeler des voitures dans le monde entier en raison d‘un système d‘accélération défectueux. Ce rappel, touchant au premier chef les Etats-Unis, porte sur 8,1 millions de véhicules.

Plus tôt dans la journée, un dirigeant de Toyota a déclaré que ce rappel avait affecté les ventes du mois de janvier. [ID:nLDE6110CU]

D‘après les analystes, les ventes de Toyota, qui a dû suspendre la commercialisation de ses modèles les plus vendus aux Etats-Unis, devraient continuer à pâtir de ce rappel jusqu’à la fin du mois de mars.

Ford a enregistré un bond de 24% de ses ventes en janvier, une hausse qui s‘explique essentiellement par une multiplication par plus de deux à des gestionnaires de flottes de véhicules - dont les loueurs de voitures, qui représentent quelque 37% des ventes totales du groupe.

A environ une demi-heure de la clôture de Wall Street, le titre Ford progressait de 2,34% à 11,38 dollars alors que le Dow Jones .DJI progressait de son côté de 1,18%.

Les ventes aux particuliers via des concessionnaires Ford ont en revanche baissé de 5%, ce qui montre que la reprise de l‘industrie automobile américaine, qui vient de traverser l‘une des pires crises de son histoire, est encore fragile.

General Motors [GM.UL], qui continue être le numéro un du marché américain avec une part de marché de 20%, a enregistré une progression de 14% de ses ventes en janvier.

David Bailey et Kevin Krolicki, version française Benoit Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below