CONSENSUS PSA - Perte creusée en 2009, regards braqués sur 2010

jeudi 4 février 2010 16h37
 

 PARIS, 4 février (Reuters) - PSA Peugeot Citroën (PEUP.PA: Cotation).
Résultats 2009.
 Date et heure de publication: mercredi 10 février, avant
Bourse.
 Consensus pondéré Starmine, filiale de Thomson Reuters,
calculé à partir des estimations de 12 analystes.
 (en millions d'euros)
 
               NET PDG     REX COURANT      CA
               -1.024        -1.003       47.967
-------------------------------------------------------------
  2008              -343          -367       54.356 
Variation
(moyenne)           n.s.          n.s.       -12%
 
 NOTE: n.s = non significatif
 La fourchette des estimations pour le résultat net et le
résultat courant est particulièrement large.
 
 ACTIVITÉ: deuxième constructeur automobile européen par les
ventes en volume derrière l'allemand Volkswagen (VOWG.DE: Cotation).
 
 RAPPEL DES OBJECTIFS DE LA SOCIÉTÉ:
 * Le groupe a relevé en novembre ses prévisions de résultats
2009 à la faveur de la spectaculaire embellie observée sur les
marchés automobiles en fin d'année.
 Il anticipe un résultat opérationnel à l'équilibre au second
semestre, après une perte de 826 millions d'euros au premier
semestre, et une perte nette comprise entre un et 1,5 milliard.
 * Le groupe vise aussi un free cash flow libre positif sur
l'année et une baisse de son endettement.
 * Pour 2010, PSA attend une croissance du marché automobile
mondial grâce à la Chine et à l'Amérique latine, tandis qu'en
Europe les ventes du secteur devraient encore baisser d'environ
8%.
 
 CE QUE LE MARCHÉ ATTEND:
 1 - Un résultat opérationnel et net à nouveau dans le rouge,
avec des pertes nettement creusées d'un an sur l'autre, mais qui
dissimule une année très contrastée.
 Si 2008 avait été marquée par une brusque dégradation de
l'activité au second semestre, 2009 aura été, après l'été, le
théâtre d'une très nette embellie que les analystes attendent de
pouvoir chiffrer.
 2 - Des pronostics pour 2010, année encore marquée par un
degré élevé d'incertitude avec la fin progressive des primes à
la casse. Le boom de la demande observé fin 2009 grâce au
dispositif devrait encore jouer au premier trimestre, voire au
deuxième, mais s'atténuer au-delà.
 Les constructeurs seront alors doublement pénalisés car le
comparatif avec le second semestre 2009 devrait alors également
leur être défavorable.
 3 - Un point sur les alliances pour dégager des synergies.
PSA vient d'annoncer qu'il coopérerait avec BMW (BMWG.DE: Cotation) dans
sa nouvelle génération de moteurs à essence. Le marché espère
aussi en savoir plus sur l'avancée des discussions avec
Mitsubishi (7211.T: Cotation), autre grand partenaire de PSA.
 (Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez)