Poweo - Perte opérationnelle supérieure à E75 mlns en 2009 - DG

mardi 2 février 2010 08h01
 

PARIS, 2 février (Reuters) - Poweo ALPWO.PA table pour 2009 sur une perte opérationnelle "supérieure à 75 millions d'euros", a déclaré son directeur général, Loïc Capéran, lors d'un entretien à La Tribune. Loïc Capéran explique que cette perte est notamment due au "retard" de la loi sur la nouvelle organisation du marché de l'électricité (Nome), qui devrait permettre à l'opérateur alternatif de s'approvisionner auprès d'EDF (EDF.PA: Cotation) en électricité d'origine nucléaire à prix coûtant.

"Notre activité de production est bénéficiaire. Mais nous perdons environ 50 millions sur la fourniture d'électricité en France, structurellement déficitaire aujourd'hui. En 2009, la différence entre notre coût d'approvisionnement moyen, de 42 euros le mégawattheure, et notre prix de vente moyen de 47 euros ne nous permet pas de couvrir nous frais commerciaux et nos coûts de gestion de clientèle."

La loi Nome était censée entrer en application au 1er juillet, mais les analystes estiment aujourd'hui qu'elle devrait être retardée d'au moins six mois.

Le directeur général de Poweo rappelle en outre que 25 millions d'euros liés à des coûts d'approvisionnement en gaz pour la période 2010-2013 ont été comptabilisés dès 2009.

En 2008, Poweo avait enregistré une perte opérationnelle de 21,7 millions d'euros.

Loïc Capéran indique également que Poweo dispose d'un portefeuille de projets de moyens de production de 3.000 mégawatts (MW) "à horizon 2015", contre 505 MW opérationnels actuellement.

(Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot)