February 2, 2010 / 7:08 AM / in 7 years

Boeing s'attend à une baisse de son carnet de commandes en 2010

3 MINUTES DE LECTURE

* 460 à 465 commandes prévues en 2010 contee 481 en 2009

* Les nouvelles commandes seront inférieures aux livraisons

* Moins d'annulations et de reports attendus cette année

SINGAPOUR, 2 février (Reuters) - Boeing (BA.N) a dit s'attendre mardi à ce que ses entrées de commandes d'avions civils soient inférieures à ses livraisons cette année et a ajouté ne pas prévoir de reprise de la demande avant 2012.

Le constructeur aéronautique américain table sur 460 à 465 livraisons en 2010 contre 481 l'an dernier, en grande partie des appareils 737, a déclaré Randy Tinseth, l'un des responsables de la commercialisation pour Boeing Commercial Airplanes.

La baisse de la demande de voyages un peu partout dans le monde et les annulations de commandes par les compagnies aériennes se sont traduites en 2009 pour Boeing et son concurrent européen Airbus EAD.PA par le plus mauvais cru en matière de commandes de ces 15 dernières années.

"A l'évidence, notre production a été touchée dans ce contexte mais un carnet de commandes substantiel nous a aidé à maintenir un rythme relativement élevé durant cette crise", a déclaré Randy Tinseth en marge du salon aéronautique de Singapour.

"En principe, 2010 devrait être l'année de la reprise économique et 2011 l'année où les compagnies aériennes renoueront avec la rentabilité et en conséquence (nous nous attendons) à une hausse de la demande d'avions en 2012."

Boeing s'attend, a-t-il ajouté, à ce que la compagnie enregistre un nombre moins important de reports de livraisons et d'annulations en 2010 qu'en 2009. L'an dernier, l'avionneur a enregistré quelque 270 reports de commandes et environ 120 annulations.

Boeing prévoit toujours de livrer le premier exemplaire de son nouveau 787 Dreamliner à la compagnie All Nippon Airways (Ana) (9202.T) au quatrième trimestre 2010, a indiqué Randy Tinseth.

Sur la faillite de Japan Airlines (JAL) 9205.T, Boeing n'a pas reçu d'annulations. JAL a commandé 70 appareils.

Sur la question des conséquences pour le groupe des ventes d'armes américaines à Taiwan, il n'a pas voulu répondre.

"C'est une affaire de gouvernement à gouvernement", a-t-il déclaré.

Les compagnies aériennes chinoises ont passé de très nombreuses commandes à Boeing, notamment de son 787 Dreamliner. La filiale de Boeing McDonnell Douglas est le constructeur des missiles Harpoon Telemetry vendus à Taiwan.

La Chine a menacé de sanctionner les sociétés impliquées dans ces ventes. Elle a réitéré cette menace mardi.

Harry Suhartono et Mariko Katsumura, version française Danielle Rouquié, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below