February 1, 2010 / 11:05 AM / in 7 years

LEAD 3 Auto/Europe - Immatriculations en hausse en janvier

6 MINUTES DE LECTURE

* Hausse de 14% des immatriculations en France

* Hausse de 30% en Italie et de 18% en Espagne

(Actualisé avec les ventes de voitures neuves en Italie et en Belgique au §10)

par Gilles Guillaume

PARIS, 1er février (Reuters) - Les immatriculations de voitures neuves en France ont augmenté de 14% sur un an en janvier, marquant comme prévu un premier ralentissement après la frénésie observée à la fin 2009 pour profiter de la prime à la casse de 1.000 euros.

Les immatriculations de voitures particulières se sont établies le mois dernier à 171.005 unités, selon les chiffres publiés lundi par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA), positif pour la première partie de l'année mais prudent pour la deuxième.

Janvier 2010 a compté 20 jours ouvrables, contre 21 jours un an plus tôt. En données corrigées des jours ouvrables (CJO), les immatriculations de voitures neuves ont progressé de 19,7% le mois dernier.

Le ralentissement observé en janvier constitue en partie le contrecoup du bond de la demande observé fin 2009 pour profiter du montant intégral de la prime à la casse, passée au 1er janvier à 700 euros, et de l'ancien barème des bonus écologiques, plus intéressant.

Cette perspective avait propulsé en décembre les nouvelles immatriculations, qui avaient affiché une hausse de 48,6% sur un an après un bond de 48,4% déjà en novembre.

"Le mois de janvier reflète les ventes de la fin 2009", souligne François Roudier, porte-parole du CCFA, qui rappelle que tous les modèles commandés pendant ces mois exceptionnels n'ont pas encore été livrés et donc immatriculés.

"Le premier trimestre devrait rester dans cette continuité et être bon, le 1er semestre pourrait être assez positif. En revanche, une grosse inconnue pèse toujours sur le second semestre 2010: aura-t-on oui ou non une reprise de l'activité économique et du moral des consommateurs", ajoute-t-il.

Le CCFA souligne à ce titre que les ventes d'utilitaires livrent des indications contradictoires: d'un côté les immatriculations d'utilitaires légers en France ont rebondi de 7,7% en janvier, un bon présage pour l'activité locale, mais celles de camions de plus de cinq tonnes ont encore chuté de 42%, preuve que les échanges économiques ne redémarrent toujours pas vraiment.

Son homologue espagnol, l'Anfac, a dit de son côté s'attendre à une baisse des immatriculations au second semestre avec l'extinction de la prime à la casse de 2.000 euros et un relèvement de deux points de la TVA en juillet. En janvier, les ventes de voitures neuves ont grimpé de 18,1% en Espagne. (Plus de détails [ID:nLDE61010N])

En Belgique, les ventes de voitures neuves ont progressé de 3,54% sur un an, pendant qu'elles ont bondi de 30,2% en Italie. [ID:nLDE61027R]

Les ventes automobiles américaines et allemandes doivent être publiées mardi.

PETITES FRANÇAISES ET LOGAN TOUJOURS A LA FETE

Les marques françaises ont continué de tirer leur épingle du jeu, puisque les immatriculations du groupe PSA (PEUP.PA) ont grimpé de 17,9% - une hausse de 19,5% pour Citroën et de 16,6% pour Peugeot - soit une part de marché totale en hausse, à 33%.

Renault (RENA.PA) se distingue sur le mois avec un bond de 51,4% des immatriculations pour la marque au losange et un envol de 122% pour Dacia (Logan), soit une hausse totale de 59,1% pour le groupe.

La part de marché du groupe Renault en France a augmenté de 8,2 points à 28,8%, dont un gain de six points pour la seule marque Renault. Nouvelle confirmation que la prime à la casse a d'abord profité aux petites voitures, les immatriculations de Twingo ont bondi de 88% et celles de Clio 2 et 3 de 80,5%. Le segment d'entrée de gamme en a également largement bénéficié puisque Dacia signe le meilleur taux de croissance des marques généralistes.

L'action Renault a fini en hausse de 3,08% à 35,31 euros tandis que le titre PSA gagnait 1,76% à 24,05 euros. L'indice DJ Stoxx .SXAP des valeurs automobiles européennes a gagné 1,12%.

"Le chiffre des immatriculations de janvier n'est pas mauvais du tout", commente Eric-Alain Michelis, analyste du secteur à la Société générale. "Il traduit une base de comparaison favorable puisque janvier 2009 était en baisse et reflète toujours les livraisons de modèles commandés en 2009. Si l'on en croit les constructeurs et leurs trois mois de commandes en carnet, cet effet devrait durer tout le premier trimestre."

Au vu de son carnet de commandes, Renault a estimé en fin d'année dernière que la tendance pourrait même se prolonger jusqu'au deuxième trimestre également.

Au total, les trois marques françaises ont vu leurs immatriculations grimper de 30,1% en janvier, contre une baisse de 2,3% pour les marques étrangères. Parmi ces dernières, l'allemand Volkswagen (VOWG.DE), premier constructeur européen, a accusé une baisse de 10,7% au niveau du groupe.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below