28 janvier 2010 / 12:22 / dans 8 ans

LEAD 2 Ford - Premier bénéfice net annuel depuis 2005

* BPA T4 supérieur au consensus

* Anticipe un bénéfice en 2010 également

* L‘action prend 3% dans les premiers échanges

par David Bailey et Soyoung Kim

DETROIT, 28 janvier (Reuters) - Ford Motor (F.N) a publié jeudi des profits de 2,7 milliards de dollars (1,9 milliard d‘euros) pour 2009, son premier bénéfice net annuel depuis 2005, et a ajouté qu‘il visait aussi un bénéfice en 2010 en regagnant des parts de marché malgré une reprise lente des ventes automobiles aux Etats-Unis.

A l‘ouverture de la Bourse de New York, l‘action était en hausse de plus de 3% à 11,92 dollars.

Ce bénéfice annuel tient en partie aux réductions de coûts, aux gains tirés des mesures de réduction de la dette, à une hausse des prix de vente et aux solides résultats de Ford Motor Credit.

Pour le seul quatrième trimestre, Ford dégage un bénéfice supérieur aux attentes, à 868 millions de dollars, soit 25 cents par action, contre une perte de 6 milliards et 2,51 dollars par action un an auparavant.

Le chiffre d‘affaires a augmenté à 35,4 milliards de dollars contre 29 milliards un an plus tôt.

Le résultat d‘exploitation par action, hors éléments exceptionnels, est de 43 cents, à comparer au consensus Thomson Reuters I/B/E/S qui donnait 26 cents.

Le constructeur automobile a réitéré sa prévision d‘une année 2011 qui sera “fortement rentable”.

Son directeur financier, Lewis Booth, a toutefois prévenu que le groupe devait encore prendre des mesures pour remédier à un “bilan non compétitif” et attendait davantage de signes d‘une poursuite de la reprise économique américaine.

Ford, le seul grand constructeur automobile américain à se réorganiser sans aide de l‘Etat, a regagné des parts de marché en 2009, tirant parti des difficultés de ses concurrents General Motors [GM.UL] et Chrysler, dont la gestion est maintenant contrôlée par Fiat FIA.MI.

Entre 2006 et 2008, Ford a comptabilisé quelque 30 milliards de dollars de pertes, dont un déficit net record de 14,7 milliards sur l‘exercice 2008.

Le constructeur a indiqué qu‘il prévoyait que sa part sur le marché automobile américain reste stable, voire augmente, cette année.

Le groupe a également fait état d‘un flux de trésorerie positif de 3,1 milliards de dollars au quatrième trimestre pour son activité automobile. Une situation qui devrait se poursuivre cette année.

Grâce à des flux de trésorerie positifs au second semestre 2009, Ford a limité à 300 millions de dollars l‘ensemble de sa trésorerie brulée sur 2009, contre 19,5 milliards en 2008.

Davantage endetté que GM et Chrysler, Ford a terminé 2009 avec une dette de 34,3 milliards de dollars dans l‘automobile, contre 26,9 milliards à la fin du troisième trimestre en raison principalement de sa contribution au régime de retraite et de soins de santé du syndicat de l‘automobile Union Auto Workers.

La filiale Volvo, que le groupe américain envisage de vendre à Geely, a dégagé une perte d‘exploitation avant impôts de 32 millions de dollars au quatrième trimestre, soit bien moins que les 736 millions perdus un an auparavant. Ford n‘a pas annoncé de date-butoir pour la vente du constructeur suédois.

La branche Ford Motor Credit a affiché un bénéfice net de 440 millions de dollars au quatrième trimestre, contre une perte nette de 228 millions un an plus tôt. Pour 2009, le bénéfice net est de 1,27 milliard de dollars, contre une perte nette de 1,54 milliard en 2008.

version française Wilfrid Exbrayat et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below