28 janvier 2010 / 07:11 / il y a 8 ans

Nippon Steel réduit de moitié sa prévision de bénéfice

* Bénéfice trimestriel en baisse de 70%

* Prévision annuelle divisée par deux, sous le consensus

* Rentabilité affectée par les coûts de matières premières

* Le marché japonais de la construction reste affaibli

* L'action a perdu 3,8%

TOKYO, 28 janvier (Reuters) - Nippon Steel (5401.T) a réduit de moitié jeudi sa prévision de bénéfice annuel, la ramenant nettement en dessous du consensus de marché, en raison d'une demande faible dans le secteur de la construction et de la hausse des coûts de matières premières.

En dépit de la reprise de la production engagée ces derniers mois après le point bas touché en février 2009, le sidérurgiste japonais, numéro deux mondial du secteur derrière ArcelorMittal ISPA.AS, a vu sa rentabilité affectée par la faiblesse persistante de la demande et des prix sur le marché de la construction au Japon.

Il a aussi souffert de la hausse des prix de la ferraille, du pétrole et d'autres matières premières.

Il prévoit désormais pour l'ensemble de l'exercice à fin mars un résultat courant (avant impôt et exceptionnels) de 10 milliards de yens (79 millions d'euros environ) alors que le consensus Thomson Reuters I/B/E/S anticipait jusqu'à présent un bénéfice de 33,48 milliards.

Sur 2008-2009, le groupe avait dégagé 336,14 milliards de yens de résultat courant.

"La faiblesse des résultats est due à la lenteur de la demande dans la construction au Japon. La révision à la baisse est une surprise", a commenté Akira Kishimoto, analyste spécialisé de JPMorgan Securities. "Mais je continue de penser que les activités de la société à l'export vont croître au cours du prochain exercice fiscal et ensuite."

Le trimestre octobre-décembre se solde par un bénéfice courant de 43,3 milliards de yens, contre 148,2 milliards un an plus tôt.

"Nous sommes parvenus à assurer les volumes d'expéditions mais nous avons été forcés de réduire les prix de l'acier de construction en raison de la faiblesse de l'activité de la construction au Japon", a dit Shinichi Taniguchio, vice-président exécutif du groupe, lors d'une conférence de presse.

"Je ne prévois pas non plus de reprise forte du marché domestique de la construction au cours du prochain exercice fiscal. La situation devrait etre équivalente à celle de cette année. Même si l'on observe une reprise, il s'agira d'un rebond limité."

A la Bourse de Tokyo, l'action Nippon Steel a fini en baisse de 3,75% à 334 yens après ces annonces, alors que l'indice Nikkei .N225 gagnait 1,58%.

Yuko Inoue, version française Marc Angrand, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below