26 janvier 2010 / 11:05 / dans 8 ans

LEAD 2 La CDC bénéficiaire après la perte historique de 2008

* La question des relations entre La Poste et Dexia ne se pose pas immédiatement

* Pas de projet de rapprochement EDF/Veolia “sur la table”

* La CDC envisage une vente de Quick

* Pas de décollecte du Livret A attendue en 2010

par Julien Ponthus

PARIS, 26 janvier (Reuters) - La Caisse de dépôts (CDC) a renoué avec les bénéfices en 2009 après avoir accusé une perte historique l‘année précédente, a déclaré mardi son directeur général Augustin de Romanet.

L’établissement public avait fait état d‘une perte nette de 1,47 milliard d‘euros en 2008 après avoir enregistré de lourdes dépréciations dans son portefeuille de participations et d‘actions en raison de la crise financière.

“Les résultats seront de bonne facture”, a-t-il annoncé lors d‘une conférence de presse, se félicitant notammment des réalisations d‘une année qui aura vu la création du Fonds stratégique d‘investissement (FSI), filiale à 51% de la CDC.

Les résultats seront officiellement annoncés en avril. Pour 2010, La CDC entend jouer un rôle important dans la mise en oeuvre des programmes d‘investissement du grand emprunt lancé cette année par le gouvernement, a indiqué Augustin de Romanet.

Le financement des infrastructures et de la lutte contre le changement climatique feront aussi parti des priorités de la CDC.

En ce qui concerne le logement social, Augustin de Romanet ne s‘attend pas à une décollecte du Livret A en dépit du taux de 1,25% parfois jugé peu attractif.

TROP TÔT POUR ENVISAGER LES RELATIONS DEXIA/LA POSTE

Bras financier de l‘Etat français, la Caisse des dépôts prévoit de nouer un partenariat stratégique avec La Poste en 2010 et d‘investir un milliard et demi d‘euros dans l’établissement public dont le parlement vient de voter le changement de statut. La CDC, également actionnaire majoritaire de la banque franco-belge Dexia (DEXI.BR), devra se poser à terme la question des rapports entre ces deux établissements, a indiqué Augustin de Romanet.

Dexia, sauvé de la faillite en septembre 2008 grâce à une recapitalisation d‘urgence de 6,4 milliards d‘euros, est sous le coup d‘un examen de la Commission européenne sur les aides publiques dont elle a bénéficié au plus fort de la crise.

Une réflexion sur les liens éventuels entre La Poste et Dexia ne pourra être réellement engagée qu‘une fois connue la position de Bruxelles, a-t-il souligné.

Dexia, dont la Caisse détient 17,61% du capital, pourrait en effet devoir procéder à d‘importantes cessions d‘actifs, notamment de filiales à l’étranger. La cession de sa filiale turque Denizbank (DENIZ.IS) a d‘ailleurs été évoquée. Augustin de Romanet, par ailleurs administrateur de Veolia (VIE.PA), n‘a pas souhaité s‘exprimer sur la polémique concernant Henri Proglio, déclenchée par le cumul de sa fonction de président non exécutif du groupe avec celle de PDG d‘EDF (EDF.PA).

Il a seulement indiqué qu‘aucun projet n’était actuellement “sur la table” concernant un rapprochement possible entre les deux groupes.

Augustin de Romanet a par ailleurs confirmé les informations de presse selon lesquelles la CDC envisageait de vendre la chaîne de restauration rapide Quick [ID:nLDE60P1GM].

Julien Ponthus, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below