France-La gestion d'actifs va encore se consolider en 2010 / AFG

mardi 26 janvier 2010 13h06
 

* Les actifs sous gestion ont crû de 10,8% en 2009, à 2.617 milliards d'euros

* L'AFG appelle à soutenir l'innovation financière des sociétés de gestion

PARIS, 26 janvier (Reuters) - Touché par la crise financière dès l'été 2007, le marché français de la gestion d'actifs a renoué en 2009 avec une croissance de ses encours et s'attend cette année à une nouvelle vague de consolidation, a indiqué mardi l'Association française de la gestion financière (AFG).

En France, sur fond de crise, l'industrie de la gestion de portefeuilles a connu l'an dernier deux opérations majeures de rapprochement avec d'un coté la fusion des activités de gestion d'actifs du Crédit agricole (CAGR.PA: Cotation) et de Société générale (SOGN.PA: Cotation) au sein d'Amundi et de l'autre celle des activités de BNP Paribas (BNPP.PA: Cotation) et de Fortis.

"Le mouvement de fusion de l'industrie va se poursuivre. On a des créations d'un côté, on a des mouvements de rapprochement de l'autre. C'est un signe de vie", a fait savoir Paul-Henri de la Porte du Theil, le président de l'AFG, lors d'une conférence de presse.

Dopée par la reprise des marchés financiers, l'industrie française de la gestion d'actifs a vu ses encours croître de 10,8% en 2009 à 2.617 milliards d'euros, contre un repli de 11% un an plus tôt.

L'AFG a expliqué que l'effet marché, c'est-à-dire la hausse des marchés financiers, avait contribué pour 93% à la hausse des encours sous gestion alors que les souscriptions n'y ont contribué qu'à hauteur de 7%.

Les fonds communs de placement - Opcvm - investis dans les actions et les obligations sont les catégories qui ont tiré à la hausse le marché avec respectivement +34,6% et +14,5% de progression de leurs encours. Les actifs sous gestion des fonds monétaires et des fonds de multigestion alternative ont quant à eux reculé de 1,3% et de 26,9%.   Suite...