27 janvier 2010 / 08:36 / il y a 8 ans

LEAD 2 Autoroutes - Vers une hausse de 0,5% des tarifs de péages

* La hausse entrera en vigueur au 1er février

* La grande majorité des réseaux hexagonaux sont concernés

(Actualisé avec précisions, analyste et cours de Bourse)

PARIS, 27 janvier (Reuters) - Les tarifs des péages autoroutiers en France ne devraient augmenter que de 0,5% en moyenne en 2010 après une année d'inflation quasi nulle, a annoncé mercredi Jean-François Roverato, président de l'Association professionnelle des autoroutes et ouvrages routiers (Asfa).

Jean-François Roverato, également PDG du groupe de BTP et de concessions Eiffage (FOUG.PA), est à la tête de l'Asfa depuis juin dernier.

"L'inflation ayant été extrêmement faible en 2009, l'augmentation devrait être limitée en 2010 au pourcentage lié aux investissements", a-t-il déclaré au cours d'une conférence de presse. "Ces taux devraient être inférieurs à 1% et leur moyenne pondérée pour l'ensemble du réseau autoroutier devrait être de l'ordre de 0,5%, ce qui est inférieur à l'inflation à fin décembre 2009."

L'inflation entre pour l'essentiel dans le calcul de la hausse des tarifs autorisée par l'État, le reste étant basé sur l'estimation des besoins futurs d'investissement sur les différents réseaux. L'inflation en France est remontée à 0,9% en décembre, mais le taux n'a été que de 0,1% sur l'ensemble de 2009, après +2,8% l'année précédente. (Plus de détails [ID:nLDE60K15I])

"Pour Cofiroute on attend (une hausse des tarifs de) +0,4%, pour ASF/Escota +0,8%, c'est grosse modo en ligne avec les pronostics puisque l'inflation a été quasi nulle l'an dernier", commente un analyste du secteur.

RETOUR A UNE HAUSSE UNIQUE

Les péages augmenteront pratiquement partout dans l'Hexagone à la même date, une première depuis 2003. Les arrêtés fixant les évolutions individuelles par réseau devraient être publiés ce week-end pour une entrée en vigueur le 1er février.

En 2009, ASF (Autoroutes du Sud de la France), filiale du groupe Vinci (SGEF.PA), avait augmenté les prix de ses péages en moyenne de 3,1% pour les véhicules légers et de 3,7% pour les poids lourds. Cofiroute (Centre-Ouest) (groupe Vinci également) avait relevé les siens de 2,7% pour les VL et de 5,4% pour les camions. Escota (Provence et Côte d'Azur) avait relevé ses prix de 3,20% et 4,98% respectivement.

S'agissant du groupe Eiffage, APRR APRR.PA (Autoroutes Paris Rhin Rhône) avait augmenté ses tarifs en deux fois. De 2,47% pour les VL en octobre 2008 et de 3,45% pour les poids lourds, suivie d'une seconde hausse de 1,89% pour les deux types de véhicules au 1er avril dernier.

Le troisième grand réseau est Sanef (Nord de la France), qui appartient à l'espagnol Abertis (ABE.MC) depuis la privatisation des autoroutes françaises fin 2005.

Vinci et Eiffage publieront la semaine prochaine leurs chiffres d'affaires 2009. APPR a déjà annoncé le sien, ressorti en hausse de 1,2% l'an dernier grâce surtout aux augmentations de tarifs puisque le trafic de véhicules a progressé de 0,3% seulement sur l'année écoulée. [ID:nLDE60J2B7]

Vers 11h45, l'action Vinci (SGEF.PA) reculait de 1,18% à 38,89 euros, en ligne avec le CAC 40 .FCHI (-1,04%). A la même heure, Eiffage cédait 149% à 39,44 et APRR baissait de 0,55% à 54 euros.

Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below