19 janvier 2010 / 17:07 / dans 8 ans

LEAD 2 Accor - CA 2009 en ligne, objectif de ROC répété

* CA annuel 7.065 millions d‘euros, consensus 7.058 millions * Objectif 2009 de résultat courant avant impôt confirmé * Des détails sur la scission le 24 février

par Noëlle Mennella

PARIS, 19 janvier (Reuters) - Affecté par l‘environnement économique, Accor (ACCP.PA) a annoncé mardi une baisse à données comparables de 7,9% de son chiffre d‘affaires 2009 avec un recul de 10,1% de son activité hôtellerie mais une hausse de 1,4% de ses services prépayés.

Dans un communiqué, le numéro quatre mondial de l‘hôtellerie a confirmé son objectif 2009 d‘un résultat courant avant impôt compris entre 400 et 450 millions d‘euros en dépit d‘un impact négatif de 40 millions d‘euros lié à la dévaluation de 50% du bolivar vénézuélien. [ID:nLDE60A280]

Sur la totalité de l‘exercice, ses ventes ont totalisé 7.065 millions d‘euros, alors que le consensus Thomson Reuters I/B/E/S donnait en moyenne 7.058 millions d‘euros (sur la base de 18 analystes interrogés). Pour le seul quatrième trimestre, elles ont diminué de 7,1% à données comparables à 1.806 millions d‘euros (consensus de 1.800 millions).

L’évolution annuelle comprend un impact positif du développement (notamment ouverture de nouvelles chambres) de 4,4% et un effet de changes négatif de 1,4%.

Le chiffre d‘affaires de l‘hôtellerie s‘est établit à 5.186 millions d‘euros, soit un recul de 9,8% en données publiées par rapport à l‘année 2008. Néanmoins au cours de l‘exercice passé, Accor a ouvert 27.300 chambres.

Dans l‘hôtellerie haut et milieu de gamme, la diminution du chiffre d‘affaires annuel est de 11,7% en données publiées et de 11,5% en données comparables.

“Comparé aux trimestres précédents, le chiffre d‘affaires du quatrième trimestre 2009, en recul de 9,4% en données comparables, se caractérise par une légère amélioration de l‘activité, liée principalement à un début de stabilisation des taux d‘occupation sur le mois de décembre”, lit-on dans le communiqué d‘Accor.

Lors d‘une conférence téléphonique, Jacques Stern le directeur général délégué chargé d‘Accor Services et des finances, a toutefois estimé qu‘il s‘agissait “des premiers signes d‘une stabilisation” mais qu‘il était trop tôt pour parler d‘une reprise.

MOTEL 6 GAGNE DES PARTS DE MARCHE

Accor mentionne aussi sur le segment haut et milieu de gamme une nette amélioration de la situation en Allemagne. Ainsi le revenu disponible par chambre (RevPAR) allemand (en données comparables) s‘est redressé mois après mois au cours du dernier trimestre, passant de -12,1% en octobre à -1,9% en décembre avec une variation du taux d‘occupation positive sur le dernier mois de l‘année (+0,6pt).

Quant au Royaume-Uni, il affiche un RevPAR en très nette augmentation de +9,3% sur le mois de décembre (contre -0,2% et -4,2% sur novembre et octobre respectivement), avec un taux d‘occupation en hausse de +3,8 points (contre -0,2 pt et +2,3 pts sur novembre et octobre respectivement).

Dans le segment économique, les ventes ont diminué de 5,7% en données publiées et de 6,1% en données comparables avec “une bonne résistance du segment économique en Europe”.

Aux Etats-Unis, Accor a accusé un recul de 10,9% du chiffre d‘affaires annuel de Motel 6 en donnees publiees et de 13,8% en donnees comparables diminue de 13,8%.

En 2009, Motel 6 a ouvert 67 nouveaux hotels en franchise, permettant de faire croître les redevances de franchise de 21,1% a change constant sur la periode.

“Dans ce contexte difficile, Motel 6 continue à gagner des parts de marché par rapport à ses concurrents”, affirme Accor.

Jacques Stern a déclaré que le groupe se situait dans son plan de marche en matière d’économies de coûts.

Il a relativisé l‘impact que la scission des activités d‘hôtellerie et de services du groupe pourrait avoir sur l‘emploi du groupe en disant qu‘elle “changerait la vie de seulement 300 personnes aujourd‘hui sur les deux activités” alors qu‘Accor emploie plus de 150.000 personnes dont 145.000 dans l‘hôtellerie.

Les détails sur cette scission seront communiqués le 24 février prochain, lors de la conférence sur les comptes 2009, a précisé Jacques Stern.

Le projet de scission, voté par le conseil d‘administration, devrait être présenté aux actionnaires d‘ici la fin 2010 [ID:nLDE5BE2EM].

L‘action Accor a clôturé mardi sur un repli de 0,56% à 37,2 euros. Les fonds d‘investissement Eurazeo (EURA.PA) et Colony Capital détiennent de concert près de 30% du capital du groupe dont la capitalisation boursière atteint 8,4 milliards d‘euros.

édité par Gilles Guillaume et Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below