Richemont - Pas de commentaires sur Rodenstock après le FTD

mardi 19 janvier 2010 10h40
 

ZURICH, 19 janvier (Reuters) - Richemont CFR.VX ne veut faire aucun commentaire sur un article du Financial Times Deutschland (FTD) qui donne le groupe suisse du luxe intéressé par l'allemand Rodenstock.

Un porte-parole n'a pas voulu s'exprimer sur d'éventuelles négociations menées avec la marque de lunettes munichoise en vue d'une prise de participation.

Le quotidien allemand, qui cite des sources proches du dossier, rappelle que la marque est propriété depuis 2007 à 85% de Bridgepoint [BRDG.UL], qui l'avait racheté au fonds rival Permira [PERM.UL] pour 700 millions d'euros.

L'actionnaire majoritaire a démenti toute négociation. "Bridgepoint reste un investisseur actif", a déclaré une porte-parole, qui souligne que Rodenstock négocie avec ses créanciers au sujet de son endettement, qui s'élève à 370 millions d'euros selon le FTD.

"Nous menons des discussions constructives pour une réorientation financière à long terme."

Le Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung a de son côté rapporté que le nouveau directeur général de Rodenstock Olaf Göttgens était à la recherche d'un acquéreur. Personne n'était disponible chez Rodenstock pour commenter.

(Albert Schmieder et Alexander Hübner, version française Pascal Schmuck)