Le suisse SGS optimiste pour 2010 après une année 2009 conforme

vendredi 15 janvier 2010 09h01
 

ZURICH, 15 janvier (Reuters) - SGS SGSN.VX, numéro un mondial des services d'inspection, de test et de certifications, a annoncé vendredi un bénéfice net avant éléments exceptionnels stable à 579 millions de francs (392 millions d'euros) en 2009.

Après exceptionnels, il ressort en baisse de 18,2% à 566 millions, contre 692 millions l'année précédente, précise le groupe dans un communiqué. Le bénéfice dilué par action a reculé à 75,17 francs contre 90,72 francs un an plus tôt.

Le chiffre d'affaires a reculé de 2,2% à 4.712 millions, contre 4.818 millions, alors que le résultat d'exploitation (Ebit) s'est replié de 15,3% à 794 millions après 937 millions.

Les analystes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un bénéfice net après exceptionnels de 565 millions, un résultat opérationnel de 791 millions et un chiffre d'affaires de 4.830 millions.

SGS souligne que l'environnement conjoncturel difficile "a pesé sur la plupart, sinon l'ensemble, des régions géographiques et des segments de marché dans lesquels le groupe est présent".

Pour l'exercice en cours, SGS prévoit une progression du chiffre d'affaires et du bénéfice comparé à 2009.

Le conseil d'administration proposera le versement d'un dividende de 60 francs par action, contre 50 francs un an plus tôt, "dont 30 francs reflètent l'exceptionnelle performance en terme de création de liquidité".

Le groupe a pu améliorer ses liquidités pour la période sous revue 783 millions de francs après 574 millions.

L'entreprise a également annoncé l'acquisition d'Intron Group aux Pays-Bas, qui enregistre un chiffre d'affaires annuel de plus de 13 millions d'euros. L'action de SGS s'échange sur une base de 17 fois les prévisions de bénéfices pour 2010 selon Reuters data, représentant une prime par rapport à son rival français Bureau Veritas (BVI.PA: Cotation) et britannique Intertek (ITRK.L: Cotation).

(Pascal Schmuck, édition Robin Bleeker)