ENCADRE Les encours de LCF Rothschild en hausse de 14,8% en 2009

jeudi 14 janvier 2010 17h49
 

PARIS, 14 janvier (Reuters) - La Compagnie Financière Edmond de Rothschild a fait état jeudi d'une hausse de 14,8% de ses encours sous gestion en 2009 à 33,7 milliards d'euros, grâce notamment au bond des actifs sous gestion de sa filiale Edmond de Rothschild Asset Management (EdRAM).

EdRAM a en effet vu ses actifs sous gestion croître de 52% l'an dernier pour atteindre 11,9 milliards d'euros. Dans ses activités de banque privée, la Compagnie Financière affiche une progression de 16% de ses encours à 11,1 milliards d'euros.

"Je pense que notre maison est admirablement profilée pour tenir bon dans une crise de ce type. A chaque crise, on gagne des positions", a déclaré Michel Cicurel, président du directoire de LCF Edmond de Rothschild lors d'une conférence de presse, reconnaissant toutefois que les résultats 2009 devraient être divisés par deux par rapport à 2008.

"Le résultat de 2009 ne sera pas terrible, ça va être la moitié de 2008", a-t-il dit sans donner plus de détails.

Insistant sur l'organisation de son groupe, présent sur plusieurs classes d'actifs comme les actions, les obligations convertibles, la multigestion alternative ou encore le capital-investissement, Michel Cicurel a fait savoir que la société allait poursuivre ses projets de développement malgré la crise.

"Cette maison n'a jamais cessé d'investir, n'a jamais cessé de se développer à l'international, n'a jamais cessé d'améliorer ses process, de recruter de nouvelles équipes, de se développer en province pour la gestion privée. On ne cessera pas", a-t-il martelé.

Il a néanmoins reconnu qu'il n'avait pas réussi à faire entrer la banque chinoise Bank of China (601988.SS: Cotation) au capital de LCF Edmond de Rothschild à hauteur de 20% faute d'avoir obtenu le feu vert des autorités chinoises (Plus de détails [ID:nL2113527].

"Le fond de l'affaire n'a jamais été le capital. Le fond de l'affaire c'était la coopération. On a, avec Bank of China, un accord de coopération renforcé", a tenu à préciser Michel Cicurel.

  Suite...