January 13, 2010 / 6:46 AM / 8 years ago

LEAD 4 Les actifs toxiques poussent Socgen à un profit warning

6 MINUTES DE LECTURE

* Résultat "légèrement" bénéficiaire anticipé au T4

* E1,4 milliard de dépréciations et de provisions au T4

* Plus-value de E600 millions sur Amundi

* Le PNB de la BFI au T4 sera en baisse par rapport au T3

* L'action SG recule de près de 4%

(Actualisé avec nouveaux commentaires d'analystes, cours de Bourse)

par Matthieu Protard et Julien Ponthus

PARIS, 13 janvier (Reuters) - Toujours plombée par les actifs toxiques, la Société générale (SOGN.PA) a émis mercredi un avertissement sur ses résultats du quatrième trimestre 2009 en raison de nouvelles dépréciations et de provisions, entraînant la chute du titre en Bourse.

En annonçant qu'elle serait "légèrement" bénéficiaire, la deuxième banque française par la capitalisation boursière a surpris les marchés, prévenant ainsi que ses résultats du quatrième trimestre seraient inférieurs aux attentes des analystes en dépit d'une plus-value sur l'opération Amundi.

Le consensus établi par Thomson Reuters I/B/E/S tablait sur un bénéfice net de 959,75 millions d'euros pour le dernier trimestre 2009.

Ses comptes intégreront en effet pour 1,4 milliard d'euros de dépréciations et de provisions sur son portefeuille d'actifs risqués estimés à quelque 37 milliards d'euros et que l'établissement a décidé de centraliser à Paris. (Plus de détails [ID:nLDE606228])

A 11h55, l'action Société générale abandonnait 3,8% à 49,705 euros après avoir ouvert en baisse de plus de 5%. Elle sous-performe nettement l'indice sectoriel DJ Stoxx .SX7P des banques européennes en repli au même moment de seulement 0,8%.

"Ce durcissement des provisions est une surprise", relève Pierre Chedeville, analyste de CM-CIC Securities, dans une note de recherche. "La banque semble néanmoins vouloir accélérer le nettoyage de son bilan."

"C'est un peu surprenant car nous n'attendions pas de dépréciations aussi significatives, mais la performance opérationnelle reste bonne. On va dire qu'il y a une différence de 900 millions d'euros avec le consensus", commente un analyste bancaire basé à Paris qui n'a pas souhaité être nommé.

Baisse Des Revenus en Bfi

Les analystes relèvent aussi que la Société générale a profité d'une plus-value de 600 millions d'euros sur Amundi, la coentreprise créée avec le Crédit agricole CAFR.PA dans la gestion d'actifs, pour constater de nouvelles pertes dans son portefeuille d'actifs à risques. [ID:nLDE5BM1GQ]

"Le groupe profite d'un bonus de fusion de l'ordre de 600 millions d'euros ce trimestre (création d'Amundi) pour nettoyer son portefeuille d'actifs toxiques en enregistrant une charge de 1,4 milliard d'euros avant IS (impôt sur les sociétés)" notent ainsi les analystes d'Oddo Securities.

La Société générale a aussi fait savoir que les revenus de sa banque de financement et d'investissement (BFI) seraient au quatrième trimestre en baisse par rapport au trimestre précédent. Pour ce troisième trimestre 2009, le groupe avait fait état d'un produit net bancaire de 1,76 milliard d'euros dans la BFI.

La Socgen explique dans un communiqué cette baisse des revenus par "un ralentissement marqué de l'activité des investisseurs dès novembre et des conditions de marché moins favorables".

Succession De Profit Warnings

Pour 2010, la Socgen dit néanmoins envisager l'année "avec confiance".

"SG se veut optimiste pour 2010 mais la succession de profit warnings depuis maintenant deux ans appelle à une certaine prudence sur les expositions à risques du groupe", soulignent les analystes de Natixis Securities.

La banque avait déjà émis en juillet un avertissement sur ses résultats du deuxième trimestre en raison de dépréciations sur ses instruments de couverture de crédit CDS (credit default swaps). [ID:nL691436])

"Les ratios tier one et core tier one devraient être très légèrement inférieurs au proforma du troisième trimestre", a de son côté fait savoir Didier Valet, le directeur général de la banque, lors d'une conférence téléphonique.

Le profit warning de la Socgen pénalise à nouveau l'action de la banque à la Bourse de Paris. Le titre qui affichait mardi à la clôture un gain de 5,56% depuis le 1er janvier, ne gagne plus que 1,4% depuis le début de l'année.

En 2009, l'action Société générale avait déjà sous-performé l'indice de référence avec une progression de 43,46% contre une hausse de 48% pour le DJ Stoxx des banques européennes. Le titre de son grand concurrent BNP Paribas (BNPP.PA), qui a racheté l'an dernier Fortis FOR.BR, a fait un bond de 90,15% en 2009.

La Société générale, dont la capitalisation boursière ressort à près de 37 milliards d'euros contre 68 milliards pour BNP Paribas, doit publier ses résultats définitifs pour le quatrième trimestre et pour l'ensemble de 2009 le 18 février.

avec la contribution de Sudip Kar-Gupta, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below