12 janvier 2010 / 15:54 / il y a 8 ans

LEAD 1 Iliad intéressé par de nouvelles fréquences mobiles

* En discussions avancées pour choisir un équipementier pour son réseau mobile

* Le déploiement des antennes ne paraît "pas figé"

* Deux opérateurs intéressés par l'accord d'itinérance

* "Pas de demande" pour l'offre d'Alice à 19,99 euros

PARIS, 12 janvier (Reuters) - Iliad (ILD.PA) est en discussions avancées avec les grands équipementiers en vue de la construction prochaine de son réseau mobile et devrait annoncer sa décision au cours des prochaines semaines, a déclaré le directeur général du groupe Maxime Lombardini.

Lors d'une réunion de presse organisée par l'Association des journalistes médias, il s'est montré rassurant quant au déploiement de son réseau mobile, et notamment d'antennes-relais, évoquant le bon déroulement des discussions avec les détenteurs de points hauts. "Le déploiement n'apparaît pas comme quelque chose de figé. Des bailleurs privés nous écrivent pour nous proposer des points hauts", a expliqué Maxime Lombardini.

"Les fournisseurs d'équipement nous proposent des solutions de financement intéressantes", a-t-il ajouté.

Free Mobile dispose de deux ans pour déployer un réseau qui couvre au moins un quart de la population, selon les conditions d'attribution de la quatrième licence de troisième génération (3G).

L'opérateur pourra ensuite signer un accord d'itinérance avec l'un de ses concurrents pour assurer son service sur le reste du territoire et devra, à terme, couvrir 75% de la population en 2015 et 90% en 2018.

"On a commencé à en parler (de l'accord d'itinérance) avant même la licence. Il y a deux opérateurs intéressés, le troisième moins", a précisé le directeur général.

Orange FTE.PA et SFR (VIV.PA) seraient les plus intéressés selon des analystes (plus de détails [ID:nLDE5BE10H]), qui parient donc moins sur une signature avec Bouygues Télécom (BOUY.PA).

"Il n'y a pas d'urgence, on verra ce qu'on nous propose", a répondu Maxime Lombardini, interrogé sur le calendrier prévu pour la signature de cet accord.

Iliad s'est également dit intéressé par les autres fréquences, dans les bandes 2,1 GigaHertz (GHz), 800 MHz et 2,6 GHz, qui devraient être mises aux enchères au cours des prochains mois par l'Arcep, l'autorité de régulation.

"De manière générale on est intéressé par de nouvelles fréquences, mais pas à n'importe quel prix."

Maxime Lombardini a également fait le point sur les performances commerciales du groupe, précisant notamment qu'il n'y avait pas de demande pour la dernière offre d'Alice à 19,99 euros.

Iliad a lancé au début décembre une offre "triple play" - téléphone, télévision, internet - à 19,99 euros sous sa marque Alice afin de contrer l'offensive du câblo-opérateur Numericable, dont la dernière offre est à 19,90 euros.

"Il n'y a aucune demande pour ce produit", a-t-il résumé.

Vers 16h25, le titre cédait 0,93%, à 85,59 euros, à comparer avec un recul de 0,17% de l'indice DJ Stoxx des télécoms .SXKP. Il a progressé de près de 35% l'an dernier.

Marie Mawad, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below