La Belgique tient à sa participation dans BNP Paribas - Ministre

mardi 12 janvier 2010 16h10
 

BRUXELLES, 12 janvier (Reuters) - L'Etat belge a l'intention de conserver sa participation de 10,8% dans BNP Paribas (BNPP.PA: Cotation) au vu de la rentabilité de son investissement, a déclaré mardi Didier Reynders, le ministre belge des Finances.

S'exprimant devant des journalistes, il s'est dit opposé à la cession de cette participation, même si elle permettrait de réduire le déficit budgétaire, en arguant des perspectives offertes en matière de dividendes.

"Tant que les dividendes sont bons, il n'y a aucune raison de prendre la décision", a-t-il dit. "Il s'agit de comparer le dividende que nous en retirons et les charges d'intérêts que nous payons."

L'Etat belge n'a participé que partiellement à l'augmentation de capital réalisée par BNP Paribas en septembre, ce qui s'est traduit par une légère baisse de sa participation, à 10,8%.

Le cours de l'action BNP Paribas a augmenté de plus de 30% ces six derniers mois. La participation de l'Etat belge est aujourd'hui valorisée autour de 7,5 milliards d'euros.

Didier Reynders s'exprimait mardi à l'occasion de la présentation des chiffres définitifs du budget 2009, marqué par un déficit de 5,9% du produit intérieur brut (PIB) contre 5,8 prévu en octobre.

(Ben Deighton, version française Marc Angrand)