12 janvier 2010 / 07:52 / il y a 8 ans

LEAD 5 Cadbury met en avant ses résultats pour repousser Kraft

* Cadbury juge l'offre de Kraft toujours "insuffisante"

* Il évoque d'excellentes perspectives pour 2010

* Croissance organique de 5% en 2009

* Hausse attendue de 10% du dividende annuel

* Ferrero jette l'éponge, selon des sources

(actualisé avec des sources annonçant le retrait de Ferrero, aux §2-3)

LONDRES, 12 janvier (Reuters) - Cadbury CBRY.L a publié mardi des résultats annuels préliminaires solides et fait état de perspectives prometteuses pour 2010, en repoussant une nouvelle fois l'offre d'achat hostile de 10,5 milliards de livres (11,7 milliards d'euros) de Kraft Foods KFT.N.

Le groupe agro-alimentaire peut toutefois se réjouir d'avoir, pour l'instant, le champ libre puisqu'une source a dit Reuters que l'italien Ferrero avait renoncé à faire une offre pour le confiseur et chocolatier britannique et qu'une deuxième a précisé qu'il avait cessé les discussions avec l'américain Hershey (HSY.N), qui avait vu comme un partenaire potentiel d'une contre-offre.

Ce dernier éprouve des difficultés à mettre sur pied une proposition pour le groupe britannique et le retrait de Ferrero va encore lui compliquer la tâche. Hershey s'est refusé à tout commentaire sur la possibilité d'une offre. La semaine dernière, le suisse Nestlé NESN.VX a clairement dit qu'il n'envisageait pas de lancer une offre sur Cadbury.

Dans le document définitif présentant sa défense, le groupe britannique de confiserie qualifie le prix offert par son concurrent américain de "dérisoire".

Il estime qu'il correspond à une valorisation inférieure à celles retenues pour toutes les opérations comparables dans le secteur et que la valeur intrinsèque de Cadbury a augmenté depuis la présentation initiale de l'offre de Kraft.

"Notre performance en 2009 a été mémorable. Nous avons produit une bonne croissance de notre chiffre d'affaires malgré les conditions économiques les plus mauvaises en 80 ans", a déclaré Todd Stitzer, le directeur général du groupe.

Kraft, qui a terminé en hausse de 1,7% à 29,29 dollars, a qualifié de "décevante" la plaidoirie du groupe britannique, soulignant qu'elle n'apportait pas grand chose de nouveau et qu'elle passait sous silence la question de sa rentabilité en 2010.

"Nous continuons de penser que les garanties en terme de valeur et le potentiel à la hausse de notre offre reste la meilleure option pour les actionnaires de Cadbury", déclare une porte-parole dans un communiqué.

Cadbury se défend depuis le début du mois de septembre contre l'offre de l'américain, payable en numéraire et en actions.

CADBURY NE VEUT PAS ETRE "VOLÉ"

L'offre de Kraft vaut actuellement 762 pence par action Cadbury, contre 777 pence affiché par Cadbury à la clôture.

Selon certains investisseurs, une offre sur Cadbury n'a de chance de pouvoir réussir que si elle peut être valorisée au moins 800 pence par action Cadbury.

Cadbury précise mardi que ses ventes 2009 hors croissance externe ont crû de 5% et de 6% sur le seul second semestre. La marge d'exploitation s'est établie à 13,5%, contre 13,3% prévu par l'entreprise.

Cadbury propose d'augmenter le dividende 2009 de 10%.

"L'offre de Kraft est encore moins intéressante aujourd'hui qu'elle ne l'était quand Kraft a fait son offre officielle en décembre. Ne laissez pas Kraft voler votre entreprise par le biais de son offre dérisoire", déclare aux actionnaires le président de Cadbury, Roger Carr, dans le document publié mardi.

Il a toutefois laissé la porte ouverte pour une offre "de bons sens" sur Cadbury tandis que le directeur général soulignait que le groupe n'était pas une société ayant besoin d'être restructurée.

"Nos actionnaires sont très clairs, notre valeur en tant que groupe indépendant est largement préférée à celle de l'offre qui est sur la table. Nous avons un bon soutien (de nos actionnaires)", a déclaré Todd Stitzer dans un entretien à Reuters.

Roger Carr et Todd Stitzer estiment pouvoir atteindre les objectifs à long terme de Cadbury, à savoir une augmentation annuelle des ventes comprise entre 5% et 7% à partir de 2010, une marge d'exploitation de 16% à 18% à l'horizon 2013 et une hausse du dividende d'au moins 10% pour 2010 et au-delà.

Kraft a jusqu'au 19 janvier pour éventuellement relever son offre. Les actionnaires de Cadbury ont jusqu'au 2 février pour se décider.

David Jones, version française Marc Angrand, Danielle Rouquié, Gwénaëlle Barzic et Alexandre Boksenbaum-Granier

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below