LEAD 1 Accor-L'impact du bolivar sur l'exercice 2009 sera limité

lundi 11 janvier 2010 19h00
 

PARIS, 11 janvier (Reuters) - Le groupe hôtelier Accor (ACCP.PA: Cotation) a annoncé lundi que la dévaluation du bolivar vénézuélien aurait un impact limité sur ses comptes 2009 et a confirmé ses objectifs financiers annuels.

La dévaluation de la devise, annoncée le 8 janvier, aura un impact de l'ordre de 40 millions d'euros sur le résultat avant impôt et éléments non récurrents du groupe en 2009 et d'environ 15 millions d'euros sur le résultat net courant après impôt, a fait savoir Accor dans un communiqué.

Il a également annoncé maintenir son objectif de résultat avant impôt et éléments non récurrents compris entre 400 et 450 millions d'euros pour 2009.

Accor est présent au Venezuela principalement via ses activités de services prépayés (tickets restaurants, cartes préchargées, chèques cadeaux).

Le Venezuela a annoncé vendredi la dévaluation du bolivar. La devise, dont le taux de change était de 2,15 pour un dollar américain, s'échange désormais à 4,30 pour un dollar.

En octobre dernier, le quatrième groupe hôtelier mondial avait confirmé ses objectifs financiers 2009 tout en se disant très prudent pour l'exercice 2010.

Il a annoncé en décembre que son conseil d'administration avait validé le principe d'une scission de ses activités hôtelières et de ses services prépayés, mise à l'étude en août sous la pression de ses deux grands actionnaires, Eurazeo (EURA.PA: Cotation) et Colony Capital, qui détiennent ensemble 30% de son capital.

Le projet devrait être présenté aux actionnaires avant la fin 2010 [ID:nLDE5BE2EM].

Accor publera son chiffre d'affaires 2009 le 19 janvie.

(Pascale Denis, édité par Marc Angrand)