GM rentable dès que la demande redeviendra normale/vice-pdt

lundi 11 janvier 2010 07h56
 

DETROIT, 11 janvier (Reuters) - General Motors [GM.UL] sera "largement rentable" dès que l'on assistera au retour de ce qui "ressemble à une demande normale dans le secteur automobile", a déclaré dimanche Bob Lutz, vice-président du constructeur américain.

S'exprimant lors d'une conférence organisée par la société des analystes automobiles à la veille de l'ouverture du salon de Detroit, il a ajouté que la part de marché de General Motors aux Etats-Unis s'était "stabilisée aux alentours des 20%".

Bob Lutz a également déclaré qu'une version Cadillac de son modèle hybride Volt pourrait entrer en production à partir de 2013.

Il s'agirait du deuxième modèle d'une nouvelle gamme de véhicules fonctionnant à la fois avec un moteur électrique et un moteur à essence classique.

Le premier, la Chevy Volt, devrait être lancé sur le marché en novembre avec une production annuelle limitée à 50.000 ou 60.000 unités, a poursuivi Bob Lutz, ajoutant que le constructeur devrait perdre de l'argent sur ce modèle en raison des coûts de développement élevés et de celui de la batterie.

"Il est toujours difficiles de rendre rentables les premiers véhicules d'une nouvelle génération", a dit le vice-président de GM.

La Volt, qui devrait être commercialisée à un prix de 40.000 dollars (27.600 euros), est l'une des pièces maîtresse de la stratégie de reconquête de General Motors, qui veut se défaire de son image de fabricant de gros 4x4 consommant beaucoup de carburant et prouver qu'il peut rivaliser avec les leaders de la technologie hybride comme Toyota (7203.T: Cotation).

(Kevin Krolicki, version française Benoit Van Overstraeten)