JAL pourrait accuser une perte d'E9,2 mds en 2009-2010/presse

jeudi 7 janvier 2010 07h59
 

TOKYO, 7 janvier (Reuters) - Japan Airlines 9205.T devrait faire état d'une perte de 1.230 milliards de yens (9,2 milliards d'euros) pour l'exercice 2009-2010, sous le coup d'une lourde charge de restructuration, rapporte jeudi le quotidien Nikkei.

A la suite de cette information, le titre JAL a chuté de 9,52% à 76 yens alors que l'indice Nikkei .N225 n'a reculé que de 0,46%.

La compagnie aérienne, handicapée par quelque 12 milliards d'euros de dettes, a soumis son cas au fonds public des restructuration des entreprises (ETIC), organisme qui peut mobiliser des fonds garantis par l'Etat pour voler au secours de groupes en difficulté.

L'ETIC réfléchit à la possibilité d'injecter 300 milliards de yens (2,25 milliards d'euros) dans JAL si la compagnie dépose son bilan et si ses banques créancières font une croix sur environ 2,6 milliards d'euros de dettes, ont déclaré des sources mercredi. [ID:nLDE6050Y3]

L'action JAL a perdu plus des deux tiers de sa valeur sur les 12 derniers mois en raison des inquiétudes croissantes des investisseurs concernant la pérénnité de la première compagnie aérienne asiatique.

"Une perte de plus d'un milliard de yens évoquée par le Nikkei est pire que ce je croyais", a déclaré Takahiko Kishi, analyste chez Mizuho Investors.

Dans un communiqué, JAL a dit qu'elle n'avait pas encore annoncé ses résultats.

D'après le Nikkei, ces derniers seront affectés par une charge exceptionnelle de 1,13 milliard de yens, liée notamment à d'importantes suppressions d'emplois et à la dépréciation de la valeur de la flotte de la compagnie.

(Taiga Uranaka et Nobuhiro Kubo, version française Benoit Van Overstraeten)