Dubaï - La plus haute tour du monde aura coûté $1,5 milliard

lundi 4 janvier 2010 09h01
 

DUBAI, 4 janvier (Reuters) - Emaar Properties EMAR.DU a annoncé lundi que le coût final de la plus haute tour du monde qu'il s'apprête à inaugurer aujourd'hui s'élevait à 1,5 milliard de dollars (1 milliard d'euros) et qu'elle serait rentable dès cette année.

La hauteur exacte de la tour "Burj Dubai" ne sera révélée que mardi mais on l'estime à plus de 800 mètres.

Le président d'Emaar, Mohamed Alabbar, qui tenait une conférence de presse lundi, a précisé que ce gratte-ciel aurait un impact positif sur les trois premiers trimestres, avec un retour sur investissement de 10% pour le groupe.

Il a également précisé qu'il n'avait pas l'intention de fusionner sa société avec le groupe public en difficulté Nakheel, après avoir annulé un rapprochement avec Dubai Holding en décembre.

L'inauguration de la tour "Burj Dubai", construite par 12.000 ouvriers, a été reportée par deux fois depuis le début des travaux en 2004.

Si, de l'avis des experts, les troubles financiers que traverse l'émirat n'ont pas porté atteinte aux ventes des 1.100 appartements que comprend la tour, Emaar a indiqué que 90% de la construction avait déjà été vendue.

Par ailleurs, le groupe immobilier coté le plus gros du monde arabe a déclaré qu'il allait se concentrer sur les projets internationaux dans lesquels il est déjà présent, tout en soulignant que les prix de l'immobilier dans l'émirat s'étaient stabilisés.

Issam Galadari, directeur général d'Emaar Dubai, a déclaré lors de la conférence de presse, que sa société envisageait de développer des filiales dans le domaine hospitalier et des centres de conférence.

(John Irish, version française Alexandre Boksenbaum-Granier)