December 14, 2009 / 5:17 PM / 8 years ago

LEAD 1 Deutsche Bank vise E10 mds de bénéfice imposable en 2011

4 MINUTES DE LECTURE

* Le groupe veut augmenter la rentabilité de sa BFI

* Vise le premier rang en Allemagne dans la gestion d'actifs

* L'Asie vue comme un moteur de la croissance des revenus

* L'action a fini en hausse de 3,4% après les prévisions

FRANCFORT, 14 décembre (Reuters) - Deutsche Bank (DBKGn.DE) se fixe lundi pour objectif un bénéfice imposable record de 10 milliards d'euros environ en 2011 pour ses activités opérationnelles dans le cadre de la nouvelle étape de sa stratégie de croissance dévoilée lundi.

Cette quatrième phase du plan stratégique du groupe allemand prévoit une augmentation de la rentabilité des activités de banque de financement et d'investissement (BFI) ainsi que la conquête du premier rang en Allemagne dans la banque privée et la gestion d'actifs, et elle entend faire de l'Asie le moteur prioritaire de la croissance des revenus.

L'action Deutsche Bank a terminé en hausse de 3,43% à 49,40 euros à la Bourse de Francfort après ces annonces alors que l'indice DJ Stoxx européen du secteur bancaire .SX7P progressait de 1,45%.

La première étape de la stratégie lancée en 2002 par le groupe avait consisté à faire croître les activités de banque d'investissement alors que Deutsche Bank était auparavant centrée sur le crédit aux entreprises. Cette phase s'est achevée en 2003.

La deuxième étape visait à poursuivre la croissance tout en assurant un rendement des fonds propres (ROE) avant impôt de 25%, un objectif atteint en 2005.

Lorsque l'actuel président du directoire, Josef Ackermann, a pris la tête du groupe en 2002, le ROE avant impôt était d'environ 1,1%.

La phase trois du plan stratégique, engagée en octobre 2006, fixait pour objectif au groupe un bénéfice imposable de 8,4 milliards d'euros en 2008 tout en maintenant un ROE avant impôt de 25% et une croissance à deux chiffres du bénéfice par action.

La crise financière a empêché la banque d'atteindre tous ces objectifs, le groupe ayant subi des pertes dans certaines activités de vente et de trading ainsi que des dépréciations sur son portefeuille de prêts.

Parallèlement, les revenus tirés des activités de gestion d'actifs ont diminué, ce qui a conduit le groupe à annoncer une perte nette record de 3,9 milliards d'euros et une perte avant impôt de 5,7 milliards au titre de l'exercice 2008.

Deutsche Bank a réagi en renforçant les ratios de fonds propres et la base de financement, par le biais d'émissions sur les marchés notamment.

Le troisième trimestre de cette année s'est soldé par un bénéfice imposable de 1,3 milliard d'euros et un résultat net de 1,4 milliard.

Le ROE du groupe de Francfort est ressorti à 15% sur la période juillet-septembre.

Lundi, Deutsche Bank a précisé vouloir retrouver un ROE de 25% sur la durée du cycle et viser un ratio de fonds propres "Tier 1" d'au moins 10%.

Edward Taylor, version française Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below