NextRadioTV dans le vert, hausse du CA radio/TV prévue au T1

lundi 16 mars 2009 17h35
 

PARIS, 16 mars (Reuters) - NextRadioTV NXTV.PA a annoncé lundi avoir renoué avec les bénéfices en 2008 et anticiper une hausse de son chiffre d'affaires radio et télévision au premier trimestre 2009, sans pouvoir donner d'indications au-delà.

Le groupe de médias fondé par Alain Weill a réalisé un bénéfice net de 0,9 million d'euros en 2008 après une perte de 11,7 millions en 2007. Son résultat opérationnel courant hors impact des actions gratuites ressort en hausse de 19,2% à 8,7 millions d'euros.

La radio (RMC et BFM), qui assure près de la moitié des revenus du groupe d'Alain Weill, a vu son chiffre d'affaires augmenter de 5,2% en 2008 et devrait à nouveau monter au premier trimestre.

"Notre chiffre d'affaires progresse au détriment des radios musicales ou celles qui ont un positionnement moins clair que le nôtre", a observé Alain Weill lors d'une présentation à la presse, tout en notant que l'absence d'évènement sportif majeur en 2009 pourrait peser sur l'évolution du chiffre d'affaires.

Peu après sa création en 2000, NextRadioTV a racheté RMC - positionnée sur le "talk" - et possède la radio économique BFM reprise en 2002. Il comprend aussi la chaîne d'information BFMTV lancée en 2005 et le groupe Tests (01 Informatique), racheté en avril 2007 et rebaptisé Groupe 01.

BMFTV, diffusée sur la télévision numérique terrestre (TNT), devrait afficher une hausse de plus de 65% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, bénéficiant de l'effet conjugué de la hausse de son audience et de la suppression de la publicité sur France Télévisions après 20h depuis le 5 janvier.

Alain Weill a qualifié BFMTV, qui devrait afficher un résultat à l'équilibre en 2010, de "petite chaîne qui monte", en référence au slogan de M6 dans les premières années de son existence, utilisant comme contre-modèle la défunte "5" lancée à la fin des années 1980, qui représentait "la grenouille qui voulait être plus grosse que le boeuf".

NextRadioTV a augmenté de 4,1 millions en 2007 à 9,9 millions fin 2008 et a ramené dans le même temps sa dette nette de 62,2 millions à 45,7 millions d'euros.

Alain Weill a précisé que le versement d'un dividende n'était pas à l'ordre du jour au titre de 2008 mais qu'il commencerait à y réfléchir l'année prochaine et n'avait pas d'acquisitions en vue, ses deux objectifs prioritaires étant de "passer BFM TV dans le vert et de réussir la restructuration de Groupe 01".   Suite...