LEAD 1 ZFS fait montre d'optimisme malgré le recul du résultat

jeudi 13 novembre 2008 09h48
 

ZURICH, 13 novembre (Reuters) - Zurich Financial Services (ZFS) ZURN.VX se ressent à son tour des effets de la crise financière mais reste encore optimiste, se permettant même de relever ses objectifs de synergies.

L'assureur indique dans un communiqué qu'il est bien parti pour atteindre en 2008 son objectif de 800 millions d'économies et relève sa cible à 900 millions de dollars par an entre 2009 et 2011.

Une réduction de coûts de 200 millions est en outre prévue afin d'atténuer les défis économiques actuels.

"Nous voyons un environnement qui s'améliore dans l'assurance générale et de nouvelles opportunités pour nos activités", a déclaré le directeur général James Schiro, cité dans le communiqué.

Toutefois, le conseil d'administration a décidé de suspendre un programme de rachat de titres d'un montant de 2,2 milliards de francs suisses après en avoir racheté pour un peu plus d'un milliard, a précisé le directeur des finances Dieter Wemmer lors d'une téléconférence jeudi.

Le groupe affiche encore un ratio de solvabilité de 159% à la fin octobre mais a vu ses fonds propres reculer de 17% à 23,9 milliards de dollars, "principalement en raison de pertes non-réalisées".

ZFS a quand même souffert au troisième trimestre, accusant une perte en capital de 1,1 milliard de dollars et prévoyant des indemnisations de 595 millions pour les ouragans Gustav et Ike. Ces derniers ont coûté 2,4 points au ratio combiné qui s'est dégradé à 98,7% mais reste meilleur que le consensus des marchés qui le voyaient à 101%.

Pour la période sous revue, le résultat net s'est élevé à 154 millions de dollars, dépassant les prévisions de 114 millions. Le bénéfice opérationnel (Business Operating Profit - BOP) a atteint 636 millions mais il était attendu à 951 millions.

Sur neuf mois, le résultat net a reculé de 32% à 2,8 milliards de dollars et le BOP de 15% à 4,2 milliards. Les primes brutes dans l'assurance générale ont progressé de 7% à 29,2 milliards.   Suite...