LEAD 1 Accor ne suivra pas l'augmentation de capital de Club Med

mercredi 13 mai 2009 14h02
 

PARIS, 13 mai (Reuters) - Accor (ACCP.PA: Cotation) ne suivra pas l'augmentation de capital lancée par le Club Méditerranée CMIP.PA, a déclaré mercredi Gilles Pélisson, P-DG du groupe hôtellier lors de l'assemblée générale de ses actionnaires.

Le n°4 mondial du secteur possède 6% du capital du groupe de loisirs, qui a annoncé le 6 mai dernier une augmentation de capital et une émission d'Oranes de 102 millions d'euros [ID:nL6336194]. "Accor ne suivra pas l'augmentation de capital de Club Méditerranée. Nous allons nous laisser diluer et ensuite nous sommes disposés à vendre nos actions au plus offrant", a dit Gilles Pélisson.

L'assemblée générale a également été l'occasion pour Accor de confirmer son pessimisme concernant l'environnement économique. Evoquant "la tempête" qui souffle sur les métiers de l'hôtellerie, Gilles Pelisson a cependant mis en exergue "la solidité du bateau Accor".

De son côté Jacques Stern, directeur général délégué, a déclaré que 2009 était "beaucoup plus difficile que 2008" et s'inscrivait "dans la lignée du quatrième trimestre 2008" où les ventes ont baissé de 2,5% à données publiées et de 1,1% en comparable.

Au premier trimestre 2009, les ventes d'Accor ont diminué de 9,6% et le groupe hôtelier, guère optimiste pour le deuxième trimestre, a décidé de nouvelles mesures d'économies.

Dans l'hôtellerie, les segments haut et milieu de gamme souffrent davantage que le segment économique qui "résiste correctement", a précisé Jacques Stern.

Interrogé sur l'avenir de sa participation de 49% ans le groupe de casinos Lucien Barrière, Gilles Pélisson a répondu qu'Accor n'avait pas vocation à rester "éternellement" dans ce secteur tout en affirmant qu'"une cession n'était pas d'actualité à ce jour".

Enfin, questionné sur la croissance externe, le P-DG a souligné que le groupe avait les moyens financiers de saisir d'éventuelles opportunités que la crise pourrait susciter, à des prix attrayants.

Vers 13h40, l'action Accor baissait de 3,34% à 32,4 euros alors que le CAC 40 perdait 1,28% et que l'indice européen des voyages et des loisirs reculait de 1,2%.

Eurazeo (EURA.PA: Cotation) et Colony, actionnaires de référence d'Accor, possèdent 30% de son capital.

(Noëlle Mennella, édité par Pascale Denis)