November 13, 2009 / 8:01 AM / 8 years ago

LEAD 2 Iberia creuse sa perte au troisième trimestre

3 MINUTES DE LECTURE

* Perte avant intérêt et taxes à E330,9 mlns

* Trafic passager en baisse de 5,1% en octobre

* L'alliance BA/Iberia, planche de salut

* Iberia prend 1,71% et BA gagne 2,6%

MADRID, 13 novembre (Reuters) - La compagnie aérienne espagnole Iberia IBLA.MC a fait état vendredi d'une perte d'exploitation plus marquée que prévu au titre des neuf premiers mois de l'année, signe que l'alliance qu'elle prévoit avec British Airways BAY.L devient de plus en plus indispensable.

Sur les trois premiers trimestres de l'exercice en cours, sa perte avant intérêt et taxes s'est creusé à 330,9 millions d'euros alors que les analystes tablaient sur un perte limitée à 320 millions d'euros.

Iberia indique avoir transporté 5,1% de passagers en moins en octobre par rapport au même mois de l'année dernière, tandis que son coefficient d'occupation est remonté à 80,6%.

"Le secteur du transport aérien espagnol doit surmonter des difficultés exceptionnelles", explique Iberia dans un communiqué accompagnant ses résultats.

Iberia et British Airways ont annoncé jeudi un accord préliminaire de fusion pour donner naissance à la troisième compagnie aérienne mondiale en terme de chiffre d'affaires.

L'opération, qui vise à regrouper les forces des deux transporteurs pour mieux affronter la crise, sera formalisée au premier trimestre 2010 et devrait être définitivement conclue à la fin de cette année-là.

Le rapprochement, valorisé sept milliards de dollars (4,7 milliards d'euros), se fera sur la base d'une parité donnant 55% du capital aux actionnaires de British Airways (BA) et met fin à un feuilleton entamé il y a plus d'un an.

La fusion entre les deux compagnies aériennes créerait une compagnie réalisant un chiffre d'affaires d'environ 13,5 milliards de livres (15 milliards d'euros) par an et possédant une flotte de plus de 400 appareils desservant 205 destinations.

Les synergies entre les deux groupes sont chiffrées à 400 millions d'euros à la fin de la cinquième année suivant l'achèvement de la fusion. Un tiers des synergies seront liées au chiffre d'affaires et le reste à des économies réalisées dans les domaines de l'informatique, la maintenance ou le back-office. [ID:nLC187599]

"Nous avons l'impression qu'Iberia s'est précipité vers cet accord et qu'ils ont accepté des conditions moins favorables en termes de ratio d'échange. Nous avions parié sur une répartition 47%-53% (47% pour Iberia, 53% pour BA)", pense un trader madrilène.

Vers 10h00 GMT, Iberia gagnait 1,76% et British Airways gagnait 2,79%.

Tracy Rucinski, version française Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below