Soitec - Perte opérationnelle pour l'exercice 2008-2009

mercredi 13 mai 2009 20h45
 

PARIS, 13 mai (Reuters) - Soitec (SOIT.PA: Cotation) a annoncé mercredi une perte opérationnelle pour l'exercice 2008-2009, la baisse de la demande de semi-conducteurs l'ayant conduit à passer des charges de restructuration et à déprécier des actifs.

Cette perte de 28,4 millions d'euros, qui représente -13% du chiffre d'affaires ne constitue pas une surprise, Soitec ayant indiqué en avril tabler sur une marge opérationnelle avant éléments non récurrents comprise entre -12 et -14% du chiffre d'affaires.

Les analystes attendaient ainsi en moyenne une perte opérationnelle de 28 millions d'euros.

Le spécialiste du silicium sur isolant (SOI) destiné à l'industrie des semi-conducteurs accuse une perte nette de 43,3 millions d'euros, après 16,7 millions de charges opérationnelles. Le consensus Reuters Estimates tablait sur une perte nette limitée à quelque 25 millions.

Le chiffre d'affaires s'est inscrit en baisse de 23,8% à 213,9 millions d'euros reflétant la faiblesse de la demande et la dépréciation de 3,7% de la parité dollar/euro, avec des ventes de plaques en recul de 30,1%.

La charge de 16,7 millions d'euros recouvre des dépréciations d'actifs, une provision pour restructuration et une charge de dépréciation d'équipements.

Soitec, qui dispose de 512 millions d'euros de fonds propres à la fin de l'exercice 2008-2009, précise que le niveau d'activité en début du nouvel exercice demeure faible "avec un niveau de demande à court terme relativement stable en variation séquentielle".

Soitec, qui fournit l'industrie microélectronique de pointe, en particulier dans les nanotechnologies, a pour principaux clients Advanced Micro Devices AMD.N et IBM (IBM.N: Cotation).

L'action a clôturé en baisse de 6,46% à 4,6210 euros, donnant une capitalisation de 420 millions. Elle a regagné 45% de sa valeur depuis le début d'année, après aoir chuté de 63% en 2008. (Jean-Michel Bélot et Cyril Altmeyer)