13 août 2009 / 08:16 / il y a 8 ans

LEAD 1 TUI s'enfonce dans le rouge, plombé par Hapag-Lloyd

* Perte nette de E536,9 mlns au T2 (consensus: 151 mlns)

* Perte courante T2 de 192 mlns pour Hapag-Lloyd

* TUI prévoit toujours un bénéfice pour 2009

* Lancement d'un plan de refinancement des actifs

FRANCFORT, 13 août (Reuters) - TUI (TUIGn.DE), premier actionnaire du numéro un européen du tourisme TUI Travel TT.L, a publié jeudi une perte trimestrielle plus lourde qu'attendu, creusée notamment par les coûts liés aux prêts à son ancienne filiale de transport de conteneurs Hapag-Lloyd.

Le groupe allemand affiche pour la période avril-juin une perte nette de 536,9 millions d'euros, à comparer à une perte de 56,4 millions au deuxième trimestre de l'an dernier. Les analystes financiers interrogés par Reuters anticipaient en moyenne une perte trimestrielle de 151 millions.

Le chiffre d'affaires du deuxième trimestre a chuté de 11,9% à 4,18 milliards d'euros, conformément aux attentes des analystes.

TUI confirme prévoir un résultat positif pour l'ensemble de l'exercice 2009 grâce aux résultats de ses activités de tourisme.

TUI Travel avait fait état de son côté mercredi d'un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes du marché, occulté toutefois par l'annonce d'une forte baisse des réservations pour la saison hivernale.

Les grands groupes internationaux de tourisme sont tous confrontés à la baisse de la demande liée à la crise économique. L'Organisation mondiale du tourisme des Nations unies prévoit pour l'ensemble de cette année une baisse de 4% à 6% de l'activité du secteur.

Comme son concurrent Thomas Cook, TUI Travel a adapté son offre au contexte économique en réduisant son prix de vente moyen pour éviter d'avoir à abaisser fortement ses tarifs en fin de période de réservation.

Le groupe s'est recentré sur le tourisme l'an dernier en scindant Hapag-Lloyd mais il a conservé 43% de celui-ci, plus que prévu initialement, ce qui l'a contraint à le soutenir en lui accordant des prêts.

Ces lignes de crédit, d'un montant total de 1,4 milliard d'euros, ont plombé les comptes du deuxième trimestre, générant des charges de 371 millions environ.

TUI a décidé de lancer un plan de refinancement de certains de ses actifs qui concernera d'ici 2012 son parc immobilier, ses ses hôtels et ses navires de croisière.

Eva Kühnen, version française Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below