13 novembre 2008 / 07:36 / il y a 9 ans

LEAD 1 Arkema-La marge 2008 sera "proche" de l'objectif de 2008

* Le groupe attend une marge d'Ebitda "proche" de l'objectif de 10% en 2008

* ROC en léger recul, hausse du net au T3

* Le montant cumulé des économies de frais fixes supérieur à 330 millions d'euros fin 2008 par rapport à 2005

PARIS, 13 novembre (Reuters) - Arkema (AKE.PA) a légèrement revu ses objectifs 2008 en déclarant jeudi qu'il s'attendait à une marge d'Ebitda "proche" de l'objectif de 10% fixé pour 2008, alors que le groupe chimique est confronté à un environnement économique difficile.

"Depuis la mi-octobre, nous observons un net ralentissement de la demande sur certains secteurs, notamment l'automobile et la construction, amplifié par des phénomènes de déstockages qui réduisent fortement la visibilité de l'environnement économique sur le quatrième trimestre 2008", a souligné Thierry Le Hénaff, P-DG d'Arkema dans un communiqué.

"Toutefois, grâce aux plans d'actions engagés, la marge d'EBITDA de l'année 2008 devrait rester proche de notre objectif de 10%", a-t-il ajouté.

Arkema avait indiqué auparavant tabler sur une marge d'Ebitda de 10% du chiffre d'affaires et avait indiqué dans le passé viser une marge de 12% en 2010.

Le résultat net, part du groupe a progressé de 8,1% à 40 millions d'euros au troisième trimestre, l'Ebitda de 5,5% à 134 millions pour un chiffre d'affaires de 11,45 milliards (+5,1%), ce qui se traduit par une marge d'Ebitda stable (9,2%) au troisième trilmestre. Sur neuf mois, la marge s'établit à 10,1%. Le résultat opérationnel courant recule de 4,0% à 72 millions.

Les hausses de prix enregistrées dans l'ensemble des activités (Produits vinyliques, chimie industrielle et "produits de performance") du groupe (+11,4%) ont plus que compensé la faiblesse de la demande dans certains marchés et l'impact défavorable du change et des variations de périmètre, a souligné Arkema, qui est également confronté à la hausse des prix des matières premières.

Le flux de trésorerie lié à l'exploitation et aux investissements sur les neufs premiers mois de 2008 est négatif à hauteur de 54 millions d'euros contre +192 millions d'euros sur les neufs premiers mois de 2007, qui incluait notamment les produits des opérations de gestion de portefeuille à hauteur de +136 millions d'euros (contre -19 millions d'euros correspondant aux acquisitions réalisées sur les neuf premiers ois 2008).

Arkema dispose d'une ligne de crédit échéance mars 2013 d'un montant global de 1,1 milliard d'euros. A fin septembre, l'endettement net du groupe s'élève à 580 millions d'euros contre 459 millions à fin décembre 2007, soit un ratio d'endettement sur capitaux propres de 28%.

Le titre Arkema, dont les principaux concurrents sont notamment DSM (DSMN.AS), Tessenderlo (TESB.BR), BASF BASF.DE ou encore Rohm & Haas ROH.N, a perdu plus de 60% de sa valeur depuis le début de l'anéne, ramenant ainsi sa capitalisation boursière à un peu plus d'un milliard d'euros.

Jean-Michel Bélot, avec la contribution de Caroline Jacobs, édité par Jacques Poznanski

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below