France - Les magazines souffrent de la crise, pas les quotidiens

lundi 16 mars 2009 00h00
 

PARIS, 16 mars (Reuters) - L'audience des magazines a décliné en 2008, sous l'effet d'une baisse des achats en kiosques, alors que celle de la presse quotidienne a progressé, portée par la presse régionale et les gratuits, selon deux études publiées lundi par AudiPresse.

Les études d'audience comparent la période janvier-décembre 2008 à la vague précédente, juillet 2007-juin 2008. Entre ces deux périodes, le nombre de lecteurs de magazines est toutefois resté stable, à 48,6 millions, alors qu'il progresse de 2,5% à 24,3 millions pour la presse quotidienne, précise la société d'études de la presse dans un communiqué.

Les hebdomadaires et les mensuels, avec des baisses respectives d'audience de 2,9% et 3,3%, ont mieux résisté que les bimestriels (-6,3%). TV Magazine reste en tête des ventes avec 14 millions de lecteurs, devant Version Femina et Femme Actuelle.

L'enquête apprend également que les mordus d'internet sont également ceux qui lisent le plus de magazines, que les familles nombreuses en sont les plus grandes consommatrices, que les femmes lisent 10% de magazines de plus que la moyenne et qu'on lit plus de magazines dans l'agglomération de Paris qu'ailleurs.

Dans la presse quotidienne, les quotidiens régionaux ont gagné 2,6% de lecteurs à 17,8 millions, contre 8,8 millions pour les quotidiens nationaux (+0,9%), tandis que les quotidiens urbains gratuits affichent la plus forte hausse (+4,0% avec 4,4 millions de lecteurs).

Ouest France reste en tête des quotidiens régionaux, avec 2,3 millions de lecteurs, devant Le Parisien, Sud Ouest et la Voix du Nord, tandis que l'Equipe mène la presse nationale avec 2,6 millions de lecteurs, devant Le Monde et Le Figaro.

(Cyril Altmeyer, édité par Marc Angrand)