Air France-KLM compte supprimer 1.000 à 2.000 emplois - presse

vendredi 13 février 2009 08h15
 

PARIS, 13 février (Reuters) - Air France-KLM (AIRF.PA: Cotation) compte supprimer entre 1.000 et 2.000 postes, y compris dans ses filiales, écrivent vendredi La Tribune et Le Parisien.

Une porte-parole du groupe n'a pas confirmé les chiffres publiés par les quotidiens, précisant seulement qu'il n'y aurait pas de licenciements mais des gels d'embauches et le non remplacement de départs naturels.

Air France a parallèlement annoncé qu'il envisageait de réduire à nouveau son programme d'investissements de l'ordre de 1,2 milliard d'euros, dont 600 millions pour l'année à venir, sous le coup du ralentissement économique mondial.

Le groupe, qui accusé une perte opérationnelle de 194 millions d'euros au troisième trimestre, en ligne avec son avertissement lancé le 21 janvier, a précisé qu'il continuait à viser un résultat d'exploitation positif pour l'exercice 2008-2009 qui se termine le 31 mars. (Plus de détails : [ID:nLC827383])

Selon La Tribune, les gels d'embauches concerneraient le personnel navigant commercial (hôtesses et stewards), tandis que les embauches seraient maintenues pour les pilotes afin de ne pas fragiliser les filières de recrutement.

(Cyril Altmeyer, avec la contribution de Tim Hepher. Edité par Benjamin Mallet)