Accor nomme 4 nouveaux administrateurs, Jacques Stern numéro 2

jeudi 12 mars 2009 18h55
 

PARIS, 12 mars (Reuters) - Accor (ACCP.PA: Cotation) a annoncé jeudi la nomination de quatre nouveaux membres au conseil d'administration et celle du directeur financier Jacques Stern au poste de numéro deux du groupe d'hôtellerie. Le président du conseil Serge Weinberg et cinq autres administrateurs ont démissionné brutalement fin février en raison d'un différend sur les questions de gouvernance. Accor avait alors annoncé que le directeur général Gilles Pélisson cumulerait désormais les fonctions de président et de directeur général du groupe [ID:nLO691938].

Dans son communiqué publié jeudi, Accor a également indiqué que Jacques Stern, directeur général en charge des finances, des sytèmes d'information, de la stratégie et du développement, allait devenir directeur général délégué.

Les nouveaux venus au conseil, dont les noms seront soumis avec ceux des administrateurs actuels à l'assemblée générale du 13 mai, sont le président de la Poste Jean-Paul Bailly, le PDG de McDonald's Europe Denis Hennequin, le président du directoire du groupe Canal+ Bertrand Méheut et Virginie Morgon, membre du directoire d'Eurazeo, qui viendra renforcer l'équipe représentant le tandem Colony-Eurazeo, premier actionnaire d'Accor avec 30% du capital.

Thomas J.Barrack, P-DG fondateur de Colony Capital et Sébastien Bazin, directeur général Europe de Colony Capital ainsi que Patrick Sayer, président du directoire d'Eurazeo, sont déjà membres du conseil, qui sera désormais composé de 12 membres.

Le groupe avait indiqué le mois dernier que la réduction du nombre d'administrateurs à "13 membres au plus", contre 17 jusqu'à présent, constituait "la meilleure réponse face à la crise".

Accor a également indiqué que le dividende, maintenu à 1,65 euro par action au titre de 2008, serait payable soit en numéraire, soit en actions, au choix des actionnaires du groupe.

S'ils optent pour la deuxième option, ils recevront des actions nouvelles émises à un prix égal à la moyenne des premiers cours cotés lors des vingt séances de bourse précédant le jour de l'assemblée générale, diminuée du montant net du dividende à distribuer par action.

Accor a publié le 25 février un résultat 2008 en baisse. Il n'avait pas souhaité, dans le contexte actuel, prendre d'engagement sur un dividende en 2009 [ID:nLO349379].

(Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot)