Parapétrolier - PGS abaisse ses prévisions 2009

mardi 12 mai 2009 10h52
 

OSLO, 12 mai (Reuters) - Le groupe norvégien de services pétroliers Petroleum Geo-Services (PGS.OL: Cotation) (PGS) a annoncé mardi avoir revu à la baisse ses prévisions de résultats pour 2009 afin de prendre en compte le ralentissement de ses marchés, après avoir fait état d'un recul moins marqué qu'attendu de son bénéfice d'exploitation au premier trimestre.

PGS prévoit en outre de céder des actifs ou de réduire sa flotte de navires en activité afin d'ajuster ses capacités à la réduction de l'activité de recherches sismiques et à la baisse des investissements des compagnies pétrolières.

Sur les trois premiers mois de l'année, son bénéfice avant impôt et charges financières (Ebit) est tombé à 94 millions de dollars (69 millions d'euros) contre 238 millions un an plus tôt sur la même période. Treize analystes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne un résultat de 78 millions.

Jon Erik Reinhardsen, le directeur général du groupe, a expliqué que les compagnies pétrolières réduisaient leurs dépenses de recherches sismiques et retardaient des décisions d'investissement après plusieurs années de croissance de la demande.

Pour l'ensemble de 2009, PGS prévoit désormais un bénéfice avant impôt, charges financières, dépréciation et amortissement (Ebitda) de 700 à 800 millions de dollars contre 800 à 900 millions il y a trois mois. Il a aussi revu à la baisse ses propres prévisions d'investissement, ramenées de 400 à 350 millions.

A la Bourse d'Oslo, l'action PGS perdait 3,7% à 38,90 couronnes vers 8h40 GMT alors que l'indice local cédait 1,6%. Le titre a doublé de valeur par rapport à son plus bas de février et a touché lundi un plus haut de l'année à 44,02 couronnes.

(Wojciech Moskwa, version française Marc Angrand)