12 mai 2009 / 08:16 / il y a 8 ans

Electronique - Le japonais Hitachi publie une perte nette au T4

* Perte nette de 430,4 mds de yens au T4

* Perte nette annuelle de 787,3 mds de yens, un record pour un industriel japonais

* Prévoit une perte de 270 mds de yens pour 2009-10

* Le titre a fini en baisse de 5% avant les résultats

TOKYO, 12 mai (Reuters) - Hitachi (6501.T), le numéro un japonais de l'électronique industrielle, a publié mardi sa troisième perte trimestrielle d'affilée sous l'effet du recul de la demande et il a dit s'attendre à une perte plus élevée que prévu pour l'exercice en cours.

La crise économique mondiale a durement éprouvé de nombreuses activités d'Hitachi, qui souffre notamment du tassement de la demande pour les produits liés à l'automobile et à l'électronique.

Il a fait état d'une perte nette annuelle de 787,3 milliards de yens (5,9 milliards d'euros), la plus élevée jamais subie par un industriel japonais.

Hitachi avait déjà fait circuler un chiffre similaire la semaine dernière et prévenu qu'il envisageait de solliciter une aide du gouvernement japonais. [ID:nLK630194]

Au quatrième trimestre, sa perte s'est élevée à 430,4 milliards de yens.

RENESAS PÈSE SUR LES RÉSULTATS

Hitachi prévoit une perte nette de 270 milliards de yens pour l'exercice 2009-2010 qui s'achèvera en mars prochain, un chiffre supérieur au consensus des 16 analystes interrogés par Thomson Reuters qui prévoient un résultat négatif de 125,2 milliards de yens.

Hitachi veut réduire ses coûts fixes et de matériel de cinq milliards de dollars cette année, mettre l'accent sur le secteur des infrastructures et abandonner ses activités non rentables. Le groupe a par ailleurs nommé à sa tête un homme ayant fait carrière dans le secteur de l'électricité.

L'une des sources des pertes d'Hitachi est l'entreprise de semiconducteurs Renesas Technology, dont elle possède 55%, qui a pâti de la forte baisse des prix des puces électroniques et du ralentissement de la demande.

Son concurrent NEC (6701.T), dont les résultats ont également été pénalisés par sa filiale de semiconducteurs NEC Electronics (6723.T), a publié de son côté une perte nette de 296,7 milliards de yens pour l'exercice venant de s'achever et prévoit un bénéfice de 10 milliards de yens cette année.

NEC Electronics et Renesas ont annoncé qu'ils étaient en discussions en vue d'une fusion.

L'action d'Hitachi a fini en baisse de 5% mardi avant la publication des résultats.

version française Gwénaelle Barzic

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below