Faurecia lance une concertation sur l'avenir du site d'Auchel

vendredi 12 septembre 2008 10h45
 

PARIS, 12 septembre (Reuters) - Faurecia (EPED.PA: Cotation) a annoncé vendredi le lancement d'un processus de concertation avec les partenaires sociaux en vue de faire le point sur l'activité du site d'Auchel (Pas-de-Calais) et sur son avenir au-delà de 2010.

"La direction a confirmé que le fort recul du marché automobile européen a d'ores et déjà un impact significatif sur l'activité du site d'Auchel. La situation de celui-ci se caractérise par trois principaux facteurs : un recul de 25 à 30% de l'activité à horizon 2010, des résultats en pertes au cours des cinq dernières années et des performances industrielles qui ne répondent pas aux exigences des constructeurs automobiles", indique l'équipementier automobile dans un communiqué.

"La direction, souhaitant anticiper les échéances à venir, a lancé une concertation avec les partenaires sociaux afin d'identifier les solutions permettant de consolider le dispositif industriel de Faurecia Systèmes d'Intérieur dans le nord de la France tout en réduisant l'impact sur l'emploi des salariés d'Auchel", poursuit le document.

Un porte-parole de Faurecia a toutefois déclaré que le groupe n'envisageait pas de fermer le site.

Au 31 août, l'usine d'Auchel, qui fabrique notamment des équipements pour la "Yaris" du constructeur japonais Toyota (7203.T: Cotation), comptait 528 collaborateurs.

Faurecia, contrôlé à 71% par PSA Peugeot Citroën (PEUP.PA: Cotation), a publié fin juillet une perte semestrielle réduite de près de moitié par rapport à celle de l'an dernier. /MB

(Matthias Blamont, édité par Jean-Michel Bélot)